Posts Tagged ‘religion’

Alim le Tanneur

8 mars 2014

Une belle série d’« heroïc-fantaisy » !

L’intrigue de Wilfried Lupano repose sur une imposture religieuse qui vient soudain faire éclater le culte du dieu sauveur Jesameth. Déjà qu’il n’est pas simple d’être hors caste dans ce bas monde… alors faire trembler la théocratie sanguinaire et despotique qui règne… n’a rien de très confortable ! Alim va l’éprouver à ses dépends, entre humour et révolution !

Les dessins charmeurs de Virginie Augustin sont superbes avec des découpages et des cadrages fins, des couleurs biens ajustées qui accompagnent avec beaucoup de clins d’oeil les mésaventures métaphysiques de ce conte religieux et politique.

Alim le Tanneur, série complète en 4 volumes (D: Virginie Augustin; S : Wilfried Lupano ) publiée chez Delcourt, collection « Terres de Légendes » de novembre 2002 (T1 : « Le secret des eaux« ) à décembre 2009 (T.4 : « Là où brûlent les regards… »)

Pour acheter le tome 1 sur Amazon, cliquez ici.
Pour acheter le tome 2 sur Amazon, cliquez ici.
Pour acheter le tome 3 sur Amazon, cliquez ici.
Pour acheter le tome 4 sur Amazon, cliquez ici.

Horologiom

13 janvier 2014

Du Georges Orwell, version Jacques Prévert, style « le roi et l’Oiseau » !

Etonnant que cette série soit passée si inaperçue alors que tous ceux qui l’ont lue s’en souvienne encore et la relise sans y trouver une seule ride ! Fabrice Lebeault a su créer une architecture futuriste pour ce monde loufoque et mécanique qu’est Horologiom. Son scénario plein de fausses pistes et de rebondissements sait mener ses lecteurs par le bout du nez ! Les personnages ont chacun leur caractère, leur langage. Tout est tenu jusqu’au bout avec une grande cohérence et avec la beauté des couleurs grâce au travail de Florence Breton.

La vie à Horologiom est réglée comme une pendule : le Grand Rouage est l’objet du culte local. Chaque habitant de la cité est doté d’une clé vissée sur son crâne. Cette clé doit être régulièrement tournée par un remonteur, un robot au raisonnement binaire, chargé d’éliminer toutes traces d’humanité, toute trace de comportement asociaux que sont les sentiments humains ! Mariulo le funambule, un homme sans clé, a soudain surgi de nulle part pour le plus grand affolement des autorités officielles. Sera-t-il le grain de sable qui grippera les rouages ?

Un grand moment de poésie politique et humaniste !

Horologiom de Fabrice Lebeault, série complète en 5 tomes édités chez Delcourt (Collection « Terres de Légendes) de septembre 1994 à juillet 1999. Edition intégrale en décembre 2005.

Pour acheter l’intégrale sur Amazon, cliquez ici.

Le Lama Blanc

13 novembre 2013

Cette série de six albums raconte l’histoire de Gabriel Marpa, un occidental blanc qui, à la mort de ses parents, va se trouver pris dans le destin du Tibet. Le récit de cet enfant, élevé dans la culture tibétaine, mêle aventure, magie, religion et mythe avec en toile de fond l’invasion à venir du Tibet par la Chine.

Les passions des différents personnages vont être le moteur du drame qui se noue : soif de pouvoir, cupidité, vengeance mais aussi fidélité, amour et sacrifice. L’univers tibétain se manifeste par la place de la réincarnation, des prophéties tirées des livres sacrés et par les rites de l’ancienne religion. Il y a aussi place pour la fantaisie de l’auteur notamment dans les manifestations extraordinaires de tout ordre.

Ce récit, prenant, nous fait vibrer et on ne le lâche plus, tellement la trame narrative est riche et se continue d’album en album. Il existe d’ailleurs une édition en un volume qui nous livre bien un unique récit.

Le dessin accompagne au mieux les actions, les manifestations magiques et les sentiments des différents acteurs. Les couleurs nous mettent dans l’ambiance du Tibet : couleurs chaudes pour les robes des moines, blanc et bleu pour les montagnes, violet ou vert des manifestations magiques.

Tibet réel ou Tibet rêvé, la rencontre des deux est une réussite à mettre à l’actif de Jodorowsky et de Bess.

Le lama blanc, histoire en six tomes : Le Premier pas; La Seconde vue; Les Trois oreilles; La Quatrième voix; Main fermée, Main ouverte; Triangle d’eau, Triangle de feu  (D : Georges Bess; S : Alexandro Jodorowsky) édités en version intégrale chez Humanoïdes Associés

Pour acheter l’intégrale sur Amazon, cliquez ici.

Merci à Igor pour cette nouvelle contribution !

Blankets, manteau de neige

12 novembre 2013

blankets-cv.jpg

Craigh Thompson nous offre un beau roman graphique largement inspiré de sa vie. Dans cette bande dessinée très épaisse, le narrateur nous retrace son itinéraire adolescent.

Issu d’une famille modeste et puritaine dans l’Amérique profonde, ce garçon humilié par ses camarades découvre lors d’une colonie de vacance les effets d’un premier émoi amoureux. Il rencontre Raina, une fille de son âge qui permet de faire éclore en lui une vie trop étouffé par l’étroitesse religieuse de son milieu. Malheureusement son histoire d’amour restera sans lendemain sans grande raison, et rien ne sera plus comme avant…

Par un jeu de flash-back, nous découvrons la vie du héros en promiscuité avec son frère, ses traumatismes d’enfance et la voie de libération qu’il va tracer loin d’une vocation de pasteur qu’on veut lui imposer. Petit à petit il va devenir lui-même loin de l’univers irrespirable de sa ville natale et se consacrera au dessin.

Ce récit est magnifiquement servi par un dessin en noir et blanc qui réussit merveilleusement à transmettre les sentiments intimes du héros. Ce livre est fabuleux, et son jeune auteur mérite d’être suivi de près par ceux qui auront apprécié son style si personnel.

Blankets, manteau de neige, de Craig Thompson, Casterman, Collection « Ecritures », mars 2004, 582 pages.

Pour acheter ce tome sur Amazon, cliquez ici.

Billet de lecture envoyé par BenCop ! Merci de sa contribution !

blankets-pl.jpg

Yiu (T. 7)

5 décembre 2009

Dernier album de la série aussi apocalyptique qu’ébouriffante « Yiu »

La finale de cette saga convie le lecteur à entrer dans les soubresauts de la fin du monde ! La Révélation prédite par les Saintes Écritures va s’accomplir sous ses yeux esbaudis !
Yiu, la mercenaire-tueuse mène son ultime combat pour atteindre l’hôpital Saint-Jean où Ji-a, son frère, qui vient d’être miraculeusement sauvé est entouré par les forces électriques de l’Antéchrist.
Le combat de la Bête et de l’Enfant peut commencer. Un monde chancèle. Un autre va-t-il en jaillir ?

La série mérite vraiment le détour, par son graphisme, par son univers « allumé ». Certes, les fans seront déçus par un achèvement un peu trop classique, surtout quand on relit les premiers albums. Ils  pourront cependant se consoler avec les autres albums d’ « Yiu premières missions » dont le souffle ne dément pas le rythme des planches !

Yiu (T.7 « Dernier Testament« ),  (S: Téhy / J. M. Vee ; D : Nicolas Guénet) Ed. Soleil Production, novembre 2009

Pour acheter ce tome sur Amazon, cliquez ici.

Sky Doll

15 juillet 2008

Le corps de Dieu gît dans son bureau l’Heaven Spaceshisp Wash, une station de lavage pour vaisseaux spatiaux de la planète Papathéa. Noa, une poupée synthétique employée dans cette station, pour divertir le client par ses formes avantageuses plus que pour laver leurs véhicules, s’est échappée pour se lancer dans la quête de son identité, aidée par deux émissaires papaux Roy et Jahu qui doivent remonter l’automate à l’aide d’une clé mécanique toutes les trente-trois heures. Parmi les androïdes de sa génération, Noa est seule capable de rêver. Mais peut-être n’est-elle pas seulement un jouet technologique…

C’est déjanté, c’est kitch, c’est bariolé tendance acidulée des années 70. Alessandro Barbucci et Barbara Canepa, deux « anciens » de Disney, ont su construire un univers unique : la poupée Barbie version quête métaphysique !?!

La planète Papathéa est en effet dominée par un schisme religieux. D’une part règne la Papesse Ludovique chez laquelle tout est marketing, télévision et publicité. De l’autre, Agape représente des valeurs spirituelles. Mais attention, derrière la fraîcheur du ton, couve une critique cynique du fanatisme religieux et des manipulations des foules par ceux-là même qui dénoncent cette dictature religieuse.

Une trilogie très surprenante, très enthousiasmante par la créativité de son graphisme et par le décalage lucide de son imaginaire ! Un incontournable de la SF déjantée !

Sky Doll, série complète en trois volumes (S : Barbara Canepa ; D : Alessandro Barbucci), édités par Soleil Productions d’octobre 2001 à février 2006

Pour acheter le tome 1 sur Amazon, cliquez ici.
Pour acheter le tome 2 sur Amazon, cliquez ici.
Pour acheter le tome 3 sur Amazon, cliquez ici.

Jonas (T.1) de la série « Le voyage des pères »

9 juillet 2008

Paquet Jonas Cv

Besoin d’une idée de cadeau pour cet été ? Rappelez-vous de cet hiver, l’album qui a fait le succès du bouche à oreille : « le voyage des Pères » !

Pourtant avec un graphisme un peu enfantin aux couleurs claires, il y a de quoi se méfier de tant d’enfantillages. Méfiance redoublée lorsqu’on s’aperçoit que l’auteur de « Toxic Planet » a déserté les masques à gaz et la défense de l’environnement pour convier ses lecteurs à se mettre sur les pas de Jésus… L’Eléphant d’or que David Ratte a reçu lors du Festival de Chambéry pour la catégorie humour lui serait-il tombé sur la tête ?

Eh bien non ! L’album fonctionne à merveille, toujours en décalage puisque le lecteur suit trois papas qui eux-mêmes suivent leurs fils qui se sont mis à suivre Jésus. Nous voilà témoins des traces du passage du Christ sur ceux qui le rencontrent. Comique de répétition, bons mots, scènes touchantes et inattendues font de cet album un moment frais et fin où chaque lecteur pourra approfondir ce qu’il a lui-même envie de vivre à travers ce voyage initiatique…

Jonas (T.1) de la Série « Le voyage des pères » (David Ratte) Ed. Paquet Septembre 2007

Pour acheter ce tome sur Amazon, cliquez ici.

Paquet Jonas Pl

Yiu (t.6)

7 juin 2008

6ème et avant dernier tome d’une série apocalyptique assez unique. Tout est « trop » mais quels albums… !

Plus que quelques heures avant que le monde bascule. Les AnteChristas électriques règnent en maître tandis que le cœur de la Bête bat encore, gisant terrassée au sol. Yiu, minée par les radiations, va achever sa mission, sentant bien que c’est la dernière mais sachant aussi que l’opération ultime de l’enfant se met en place.

Les secondes sont ici palpables à chaque planche, rendant avec force cette atmosphère d’apocalypse qui n’appartient qu’à cette série brûlot à vous couper le souffle ! Quelles planches : merci Nicolas Guénet !

Yiu,  T.6 : « L’apocalypse ou le livre des splendeurs » (S: Téhy / J. M. Vee ; D : Nicolas Guénet) Ed. Soleil Production, mai 2008

Pour acheter ce tome sur Amazon, cliquez ici.

Le Chat du Rabbin (T.1)

21 mai 2008

Dans la ville d’Alger, au début du XX° siècle, un rabbin se promène avec son chat, un chat qui commente les événements dont il est témoin. Et voilà qu’en croquant le perroquet de la maison il découvre l’usage de la parole à commencer par le mensonge ! Va-t-il pouvoir rester auprès de sa maîtresse bien aimée ?

C’est en suivant les ruses de ce félin aux yeux verts que nous découvrirons les multiples usages de la parole, les discussions autour de la religion juive et ce qui finalement rend les humains sympathiques.

Par ce récit Joann Sfar nous fait entrer dans l’univers de la pensée juive, dans une manière bien particulière de discuter de questions concernant le monde, l’homme, la vie.

Le style du dessin, expressif et tout en souplesse, voyez les métamorphoses du chat, avec des couleurs chaudes, recrée une ambiance orientale mais donne aussi un cadre bien adapté à ce voyage intérieur.

Le Chat du Rabbin (T.1) de Joann Sfar chez Dargaud, janvier 2002, 48 pages

Pour acheter ce tome sur Amazon, cliquez ici.

Lecture envoyée par Igor. Mille mercis !

Le sourire du clown (T.2)

3 janvier 2008

sourire-clown-2-cv.jpg

Il a fallu attendre deux ans pour ce deuxième album d’une trilogie qui s’annonce dense, surprenante, captivante : la cité des « Hauts Vents », avec ses barres d’immeubles et son isolement est sous tension depuis que des meurtres viennent renforcer l’image dégradée de la cité.

Autour de cet enjeu plein d’actualité se noue une intrigue inattendue où trafic de drogue, influence religieuse et consolation du rire s’entrecroisent pour mieux tenir les habitants sous leur pouvoir et berner les médias. Pour pleinement bénéficier de cette lecture, il faudra cependant vous munir du premier tome et le relire tant les destins des personnages sont intriqués, tant le scénario joue brillamment avec le flash-back ou les variations d’angle de vue. Tout se tient et s’orchestre pour laisser planer le doute sur les motivations mystérieuses de certains protagonistes.

Ce passionnant thriller social est servi par un dessin et des couleurs qui viennent contraster avec le climat décrit. Le cadrage et un trait réaliste jouent le reportage tandis que les couleurs pleines de poésie et de finesse renforcent un climat d’empathie au ton pastel… Il va maintenant falloir attendre le troisième et dernier tome…

Le sourire du clown, (T.2) (S: Luc Brunschwig, D: Laurent Hirn), Futuropolis, Novembre 2007


Pour acheter ce tome sur Amazon, cliquez ici.


sourire-clown-2-pl.jpg