Posts Tagged ‘uchronie’

Qui a tué le président ?

7 mars 2014

Qui a tué le président ? est à l’heure actuelle l’album le plus convainquant de la série Jour J, une série bâtie sur l’uchronie, s’amusant ainsi à réécrire en des récits indépendants certains événements qui ont marqué l’Histoire.

1972, Dallas, USA : Chris French, un marine américain aux origines alsaciennes, version « malgré nous », se prépare à commettre l’assassinat présidentiel du siècle… sur fond de Hells Angels enrôlés en 1965 pour reconquérir le Vietnam,

Le lecteur s’amuse autant que Jean-Pierre Pécau à jouer ainsi avec les références de l’histoire américaine : Kennedy, Nixon, Kissinger et Hoover brouillent de leurs cartes le jeu de l’intrigue rendue très réaliste par les encrages et les cadrages de Colin Wilson

De l’aventure, de l’action, du suspens, de l’embrouille… que demander de mieux ?!?

Qui a tué le Président ? (« Jour J » T.5) (S : Jean-Pierre Pécau, Fred Duval, Fred Blanchard; D : Colin Wilson), Ed. Delcourt, 2 février 2011

 

Publicités

Luxley (T. 1 à 5)

17 décembre 2013

       

     

Ainsi s’achève une superbe uchronie signée Valérie Mangin !

Alors que le Pape s’est allié avec le sultan Saladin afin de combattre l’invasion inflexible des armées Mayas et Aztèques, Robin de Luxley (alias Robin des Bois) se retrouve au cœur du palais labyrinthique de l’Inca. L’ultime affrontement va enfin avoir lieu. L’avenir et le sort de l’humanité tout entière se joue entre eux deux.

Depuis mai 2005, le lecteur a été plongé dans cette extrordinaire invasion du monde occidentale par les forces militaires et magiques du Nouveau Monde qui profite de la Troisième Croisade pour conjurer ce que l’avenir pourrait lui réserver…

Batailles, rêve ensorcelés, bravoure et trahison scandent des pages avec beaucoup de brio.

Luxley, T.5 « Le Nouveau Monde » (S : Valérie Mangin ; D : Francisco Ruizgé) éditions Quadrants, collections « Boussole », Janvier 2011

   

La danse du temps

7 novembre 2013

danse-du-temps-t1-cv.jpg danse-du-temps-t2-cv.jpg danse-du-temps-t3-cv.jpg

Le pouvoir shamanique des indiens a de quoi fasciner les scénaristes.

Igor Baranko, ukrainien émigré aux Etats-Unis, s’y engouffre avec volupté, plongeant ses personnages dans les conséquences mystérieuses et inattendues de la danse du temps.

Quatre-Vents, fils du chef des Ogalas Tetons, a décidé d’enlever Lune-dans-les-nuages, la fille du chef ennemi… Cet acte va l’obliger à changer le cours des événements afin d’éloigner sa bien-aimée de la mort qui la poursuit. Il va ainsi entraîner les peuples indiens dans de terribles conséquences avec les blancs démons…

La tonalité un peu rude, voire ingrate, du dessin ne doit surtout pas vous rebuter. Derrière un style à l’ancienne, avec ses couleurs en aplats, se prépare une atmosphère surréaliste d’un temps qui aurait dévié sa course.

Une uchronie indienne en trois volumes très cohérents, surprenants et, finalement, envoûtants !

La danse du temps Série complète en 3 tomes d’Igor Baranko chez Humanoïdes associés, de septembre 2005 à novembre 2006

Pour acheter le tome 1 sur Amazon, cliquez ici.
Pour acheter le tome 2 sur Amazon, cliquez ici.
Pour acheter le tome 3 sur Amazon, cliquez ici.

danse-du-temps-t1-pl1.jpg danse-du-temps-2-pl-27.jpg danse-du-temps-t3-pl4.jpg

Hauteville House

4 novembre 2013

hauteville-house-cv1.jpg hauteville-house-cv2.jpg hauteville-house-cv3.jpg hauteville-house-cv4.jpg

Le grand spectacle de l’histoire vous en offre plein les yeux, à la façon Jules Vernes revisité par « Autant en emporte le vent » !

Nous sommes sous Napoléon III qui a décidé de se mêler de la Guerre de Sécession. Nordistes comme sudistes bénéficient de technologies revisitées par nos auteurs, ce qui a le charme de brouiller les cartes et de nous faire rêver comme des enfants qui jouent aux petits soldats avec des machines incroyables et quelque peu magiques. Fred Duval et Thierry Gioux se sont régalés à imaginer engins volants, véhicules et gadgets très réussis.

Ces albums sont donc d’une grande richesse graphique avec des planches qui fourmillent d’inventions et de détails. L’intrigue sait elle aussi mêler les genres et les personnages tissent chacun une toile captivante et riche.

C’est paraît-il du « steampunk »… mais que ce terme ne vous gâche ce qui sera un réel plaisir de lecture et d’imaginaire !

 » Hauteville House « , (D :Thierry Gioux; S: Fred Duval) Delcourt, Collection “Série B” de février 2004 à octobre 2007

Pour acheter le tome 1 sur Amazon, cliquez ici.
Pour acheter le tome 2 sur Amazon, cliquez ici.
Pour acheter le tome 3 sur Amazon, cliquez ici.
Pour acheter le tome 4 sur Amazon, cliquez ici.

hauteville-house-pl-1.jpg hauteville-house-pl2.jpg hauteville-house-pl3.jpg hauteville-house-pl4.jpg

D-DAY, le jour du Désastre

26 octobre 2013

d_day-cv.jpg

Et si en fait la Deuxième Guerre mondiale n’était que le champ de manoeuvre des anciens Dieux qui réglaient leur compte par nations interposées ? Et si les Dieux de la Mythologie scandinave avaient décidé de soutenir les nazis ? Et si 6 juin 44 n’avait été qu’une grande défaite obligeant, des années plus tard, quelques résistants alliés à tout tenter pour détruire l’antre d’Odin ?

Tel le point de départ de cet album aussi époustouflant de convainquant… pour ceux qui savent s’enfouir dans un monde complexe, dans un fiction touffue… La densité de l’album peut rebuter mais quelle récompense au-delà des espoirs pour ceux qui acceptent de se frayer un chemin dans cette « uchronie » sombre et inquiétante. Le sous-titre est explicite : « les mangeurs de vie ».

Les angles et les cadrages sont à la hauteur du propos avec des palettes aux ambiances sombres.

Un grand classique du genre, un « indispensable » comme on dit !

D-DAY, le jour du Désastre (S : David Brin ; D : Scott Hampton), Les Humanoïdes Associés, juin 2004, 144 pages

Pour acheter ce tome sur Amazon, cliquez ici.

d_day_01.jpg d-day-pl-1.jpg d_day_04.jpg

Le Grand Jeu (T. 4)

2 novembre 2010

  

Indochine, 4eme tome de la série, ouvre le second cycle du Grand jeuC’est l’occasion de rappeler toute la fraîcheur de cette uchronie écrite par Jean Pierre Pécau (Histoire Secrète, Empire).

Ici ni loup garou ni super héros presque indestructibles. Les conspirations occultes des volumes précédents s’accordent une pause pour faire la part belle aux clins d’oeils historiques décalés, comme seule une série uchronique peut en offrir, le tout rehaussé par des dialogues ciselés où les citations prennent un ton «Tontons flingueurs».

Après son terrible périple au pôle nord, Nestor Serge de France Soir repart en Cochinchine où André Malraux l’accueille à Saigon, après avoir croisé Jean-Paul Sartre et le Père Noël…

Le trait réaliste et détaillé de Léo Pilipovic offre des cadrages aussi classiques qu’agréables. Son graphisme déploie une atmosphère qui concourt à cette atmosphère d‘humour décalé où les péripéties de l‘aventure ne se prennent jamais au sérieux.

Une belle série de détente amusée !

Le Grand Jeu, (S : Jean-Pierre Pécau ; D : Léo Pilipovic) Delcourt, Collection « Néopolis », série en cours avec quatre tomes édités en septembre 2007, avril 2008, août 2009 et octobre 2010.

  

   

La Licorne (T. 1 à 3)

31 décembre 2009

Un thriller ésotérique et quelque peu allumé à l’époque où l’homme s’intéresse au corps humain et à son exploration par la dissection…

De Paris à Venise en passant par un laboratoire de Milan, Mathieu Gabella sait entremêler éléments historiques de la Renaissance et sciences occultes où se croisent et dialoguent par fluide Ambroise Paré, centaures et licornes pris dans un complot de l’Eglise visant les Asclépiades, une ancienne confrérie de médecins anatomistes.

Le dessin d’Anthony Jean vient nourrir ce monde de belles planches très travaillées, soigneuses et méticuleuses tout en étant flamboyantes, enchanteresses et magiques ! Tout un étonnant bestiaire médiévale est convoqué par cette intrigue entre mythe et science.

Au fil des albums, Du « Dernier Temple d’Asclépios » aux « eaux noires de Venise » La Licorne s’impose comme une série qui maintient haut les flambeaux de l’uchronie et de l’anachronie;

La Licorne (T. 1 à 3) (S: Mathieu Gabella ; D : Anthony Jean) édités chez Delcourt, collection « Machination », d’octobre 2006 à novembre 2009

Pour acheter le tome 1 sur Amazon, cliquez ici.
Pour acheter le tome 2 sur Amazon, cliquez ici.
Pour acheter le tome 3 sur Amazon, cliquez ici.


Luxley (T.4 « Le Sultan »)

22 février 2009

luxley-t4-cv

Rien ne va plus dans le bon Royaume de France. Pendant que le Pape essaye maladroitement de négocier avec le Grand Sultan à Jérusalem (tout en se faisant rouler dans la farine par ses ennemis les Atlantes) Robin se réveille enfin pour découvrir que la dangereuse Cusi Coyllor a su endormir les méfiances entre chrétiens et Incas sur les terres de son Royaume…

Valérie Mangin continue de tenir solidement en main son scénario ménageant continuité et rebondissements. Les actions sont moins denses mais l’intrigue tient et les planches savent soigner leur univers.

Décidément une belle et plaisante série dans l’univers de l’uchronie…

Luxley, T.4 « Le Sultan » (S : Valérie Mangin ; D : Francisco Ruizgé) éditions Quadrants, collections « Boussole », Janvier 2009

Pour acheter ce tome sur Amazon, cliquez ici.

luxley-t4-pl

Hauteville House (T.5 Uss Kearsarge)

1 décembre 2008

hautevillehouse5couv1

Ce cinquième tome relance les aventures de l’agent Gavroche qui lutte avec Victor Hugo et les républicains contre le méchant Napoléon III un peu trop porté, pour asseoir son pouvoir, sur les puissances occultes… Afin de sauver Eglantine qui gît dans les geôles de la Conciergerie, Gavroche accepte de faire un pacte avec l’énigmatique chef des truands de Paris, pacte qui l’amène à croiser Zelda dans les eaux du pacifique Sud, vers la Nouvelle Calédonie…

Dans ce nouveau cycle de cette série « uchronique » et  « steampunk », comme on dit, la part belle est faite au scénario et à l’intrigue. Bien sûr comme l’indique le titre, « USS Kearsarge », il y a un beau sous-marin à faire pâlir d’envie l’inventeur du « Nautilus », mais les inventions technologiques attendent sûrement les tome suivants et Fred Duval s’est surtout attaché à nouer une histoire qui promet des beaux rebondissements. Rassurez-vous les dessins de Quet et de Gioux sont aussi au rendez-vous !

Bref, un nouveau cycle qui s’annonce prometteur !

Hauteville House,  T. 5 « Uss Kearsarge » (S : Fred Duval ; D : Christophe Quet, Thierry Gioux) Delcourt, collection « Série B », novembre 2008

Pour acheter ce tome sur Amazon, cliquez ici.

hautevillehouse5012 hautevillehouse5021 hautevillehouse506 hautevillehouse508

Le Grand Jeu (T.1et 2)

30 juin 2008

Décidément pour être « le grand jeu », c’est du grand jeu ! « Les dieux noirs », le deuxième tome de cette série, le confirme !

Son scénariste, Jean-Pierre Pécaud, continue d’explorer les richesses de l’uchronie. En 1941, les alliés ont remporté une victoire sur l’Allemagne et signé avec elle une paix séparée tandis que l’Union soviétique continue, seule, le combat contre les Nazis.

L’action se situe en 1945 tandis que le « Charles de Gaulle », le fleuron de la flotte des dirigeables d’Air France, explose alors qu’il survole le nord du Groenland.

Nestor Serge, ex-pilote d’avion devenu reporter à France Soir, est chargé par son journal et par les services spéciaux d’accompagner l’expédition de secours.

Ici l’uchronie permet de multiplier les clins d’œil en mêlant espionnage et récit fantastique à la façon de Lovecraft. Les auteurs s’amusent et nous avec, nous confrontant aux théories de l’histoire occulte des Nazis. Les planches explosent, décoiffent et cultivent le suspens en un dessin semi-réaliste, expressif et soigné, très cinématographique.

C’est le moment de prendre part à cette aventure si jamais vous aviez négligé le premier album « Ultima Thulé » !

Le Grand Jeu, (Jean-Pierre Pécau ; D : Léo Pilipovic) Delcourt, Collection « Néopolis », série en cours avec deux tomes édités en septembre 2007 et avril 2008

Pour acheter le tome 1 sur Amazon, cliquez ici.
Pour acheter le tome 2 sur Amazon, cliquez ici.