Posts Tagged ‘Espagne’

Trait de craie

6 mai 2014

Amis dévoreurs de Bd ou esthètes dégustateurs de perle rare, ne vous engagez dans cette aventure si vous n’aimez pas les récits qui ne se finissent pas ou, pire pour certains, les récits qui laissent toute grande ouverte la porte de leur univers !

Car cet album est une étrange aventure sur une petite île qui apparaît tel un « trait de craie » perdu au milieu de l’océan. Pol y débarque avec son voilier après deux jours de tempête. Un phare désaffecté, une auberge épicerie, un autre bateau qui vient d’accoster tel est le monde qui s’offre aux yeux du plaisancier. La tenancière Sara, son fils énigmatique, des goélands morts ensanglantés peuplent, avec la nouvelle arrivante, Ana, cet ilot intriguant.

Avec un usage singulier des couleurs, quelques traits, quelques touches, les planches sont de véritables tableaux tout en finesse mais aussi à jamais envoûtants, énigmatiques, maintenant sans cesse le lecteur entre rêve et réalité. C’est beau, c’est frais et soudain, dur, oppressant, déconcertant. Sans cesse notre lecture bascule sans trop savoir ce qui se trame en ses relations exacerbées par ce lieu clos.

Bref, un récit réservé aux grands navigateurs de l’âme humaine qui acceptent d’être déboussolés et blackboulés dans leurs aventures d’explorateurs !

Trait de craie de Miguelanxo Prado chez Casterman, première édition en août 1993, 82 pages

Pour acheter ce tome sur Amazon, cliquez ici.

Publicités

Le signe de la Lune

6 mars 2014

Le signe de la lune CV

Un conte comme on en rêve, sur l’enfance, sur l’adolescence, avec la cruauté vive qui soudain peut éclater et tout faire basculer dans les bandes d’enfants d’un petit village.

Un  conte en noir et blanc avec une touche d’un manteau rouge, comme cette touche qui crevait l’écran de La liste de Schindler au milieu de la foule des camps.

Un conte en deux parties pour dire que jamais tout est fini, que jamais l’impossible dominera tout une vie.

Pour la petite histoire, Le Signe de la lune a déjà été écrit et des­si­né en 1995 par En­rique Bonet. Quelques 24 pages à quelques exemplaires, tombées dans l’oubli jusqu’au jour où En­rique Bonet en reparle avec José Luis Mu­nue­ra. Pris par l’histoire, il propose un travail de réadaptation que nous découvrons aujourd’hui. Comme quoi, dessiner Spirou peut ouvrir les portes d’une belle réussite !

La fausse douceur du graphisme sait nous piéger comme seul un conte peut le faire pour nous amener, ailleurs, au-delà de nous-même. Ces 130 pages dans un grand et beau format, savent redonner vie, pour notre plus grand plaisir, aux vieilles légendes des campagnes espagnoles ! Superbe !

Le signe de la Lune, (S : José Luis Munuera, En­rique Bonet; D : José Luis Munuera), Dargaud collection » Long Courrier » octobre 2009, 130 pages

Pour acheter ce tome sur Amazon, cliquez ici.

Le signe de la lune pl0 Le signe de la lune pl1 Le signe de la lune pl2 Le signe de la lune pl 4

Ce que le vent apporte

26 janvier 2014

Ce que le vent apporte est le premier album de l’espagnol Jaime Martin. La qualité du graphisme, l’atmosphère des couleurs, l’expression du trait happent d’emblée l’attention du lecteur. Un univers unique s’ouvre avec cette histoire en un tome.

En trame de fond, la Russie à la veille de la révolution bolchevique. Alexandre, étudiant en médecine, doit prendre ses distances avec l’effervescence de Moscou et la milice tsariste qui le recherche. Le voici parachuté comme médecin dans une « clinique » dans une région reculée… avec ce que cela veut dire de confrontations aux peurs, aux superstitions, avec ce que cela demande de courage et de finesse face à la rudesse, à l’âpreté des sentiments et de leurs expressions.

Cet album n’est pas à lire comme un thriller fantastique, mais comme un moment gratuit en 72 pages où nous est donné de côtoyer l’humanité, dans son épaisseur, dans ses émotions, en une sensibilité qui sait nous tenir à distance du pathos…

Un vrai bon moment de Bande Dessinée !

Ce que le vent apporte de Jaime Martin, Dupuis, Collection « Air libre », août 2007, 72 pages

Pour acheter ce tome sur Amazon, cliquez ici.

Ken Games (T. 1-3)

7 décembre 2013

ken-games-t1-cv   KenGamesT2 cv  

Au jeu de pierre, feuille, ciseaux, trois vie se mèlent de mensonges, de cachotterie et de plan personnel. En trois albums successifs, Pierre Fermat (le boxeur), TJ Feuille (l’as du poker) et Anne Ciseaux (l’implacable tueuse à gage) nous livrent leur mystère… ou plutôt laissent les événements en dire un peu plus sur eux-même et sur leur destinée…

Les dessins de Toledano, entre manga et ligne franco-belge, sont au rendez-vous de l’extraordinaire univers dans lequel nous plonge cette superbe triologie, entre poésie et thriller. Le scénario de Robledo sait embarquer ses lecteurs dans cet autre monde par la densité troublante de son texte et par ses maillages d’histoires personnelles, d‘explorations psychologiques… renvoyant ainsi son lecteur à d’étonnantes leçons de vie.

Ainsi se confirme une grande, une très grande, trilogie !

Ken Games (T. 1 à 3) (D : Marcial Toledano ; S : José Robledo) Dargaud, avril 2009, août 2009, novembre 2010

  

  

Ken Games (T.2 « Feuille »)

23 septembre 2009

KenGamesT2 cv

Rappelez-vous au jeu de pierre, feuille, ciseaux, trois vie se mèlent de mensonges, de cachotterie et de plan personnel. Mais en fait, ce deuxième tome nous le dévoile progressivement, Pierre Fermat (le boxeur), TJ Feuille (l’as du poker) et Anne Ciseaux (l’implacable tueuse à gage) en savent un peu plus sur les autres qu’ils ne le laissent croire.

De ce volume, Feuille nous entraine dans les grandes sphères des jeux tandis que le malheureux Ving va sentir le vent tourner…

Les dessins de Toledano, entre manga et ligne franco-belge, sont au rendez-vous de l’extraordinaire univers dans lequel nous plongeait le premier album et le scénario de Robledo sait décoller dans un autre monde par son texte et ses maillages d’histoires personnelles, d‘explorations psychologiques… renvoyant ainsi son lecteur à quelques leçons de vie.

Ainsi s’annonce une grande, une très grande, trilogie !

Ken Games (T.2 «Feuille») (D : Marcial Toledano ; S : José Robledo) Dargaud, août 2009

Pour acheter ce tome sur Amazon, cliquez ici.

Ken_games_2_pa Ken_games_2_pb

Ken_games_2_px Ken_games_2_py

Ken Games (T.1 : « Pierre »)

1 mai 2009

ken-games-t1-cv

Décidément la Bande Dessinée espagnole décoiffe et nous ébouriffe !

Après Jazz Maynard, après Blacksad (il y a plus longtemps il est vrai !) une nouvelle trilogie s’annonce en fanfare ! L’univers est riche, surprenant et le dessin aide à typer cette atmosphère unique d’un polar aussi étrange qu’audacieux.

Trois volumes pour chacun des trois amis qui se rencontrent régulièrement pour se raconter la vie qu’ils ne mènent pas car le génie en mathématiques est boxeur, le banquier est jouer de poker et l’institutrice est… (on va pas vous gâcher une des belles surprises de ce tome !)

Et tout cela tient avec ses tournants surprenants, ses personnages attachants, ses lignes de vie brouillées… et le tout avec autant de punch que d’humanité !

Laissez-vous embarquer dans ce jeu de « Pierre, Feuille, Ciseaux » mais il faudra attendre août 2009 pour en savoir un peu plus ! Caramba !

Ken Games, t.1 Pierre (S : Jose Robledo ; D : Marcial Toledano) Dargaud, avril 2009

Pour acheter ce tome sur Amazon, cliquez ici.

ken-games-t1-p3-g ken-games-t1-p

Jazz Maynard (T.3)

19 janvier 2009

jazzmaynard3couv

C’est dynamique, c’est efficace, style actions en « flux tendu »… en fait plus « hard rock » que « « jazzy » !?!

Ainsi, avec cet album « Envers et contre tout », se clôt une superbe trilogie d’un polar barcelonais, mâtinée de séquences violentes aux saveurs exotiques. Ici les alliances font bloc pour affronter le grand méchant adjoint au Maire. Chacun y va de son coup de poing, de sabre ou de pouce…

Les planches giclent de sang, les armes tombent des mains, le tout en des découpages percutants et décoiffants !?! La bichromie vient bien souligner cette atmosphère explosive et « sanglantes » où tous se rencontrent, journaliste, policier, parrain de Hong-Kong, bonzes et armoires à glaces…

Dites Monsieur Raule c’est vrai qu’on aura droit à un autre cycle ?

Jazz Maynard,  t.3 « Envers et contre tout » (S : Raule ; D : Roger, alias Roger Ibàñez Ugena), Dargaud, janvier 2009

Pour acheter ce tome sur Amazon, cliquez ici.

jazzmaynard303 jazzmaynard305 jazzmaynard307

Jazz Maynard (T.2)

29 avril 2008

Le second volet de cette trilogie est à la hauteur du feu d’artifice du premier volume paru en juin 2007. Les deux auteurs espagnols continuent de nous surprendre et de nous ébouriffer, à coup de flash-back finement entremêlés à l’intrigue musclée et riche en contenu. L’encrage semi réaliste de Roger a l’élégance et la maîtrise de l’humour décalé du scénario de Raule…

Ici Jazz Maynard, aussi bon trompettiste que braqueur de haut vol, doit dérober dans la villa du chef roumain du crime organisé une « Double Eagle » de 1933… gadgets électroniques, coups de feu, vision nocturne croisent un maire corrompu qui se repend, une journaliste à l’étrange garde rapprochée et un commissaire en caleçon dans un supermarché…

Une série à la saveur épicée et fine de la cuisine barcelonaise ! Régalez-vous !

Jazz Maynard, T.2 : Mélodie d’El Rayal » (S : Raule ; D : Roger, alias Roger Ibàñez Ugena), Dargaud, avril 2008

Pour acheter ce tome sur Amazon, cliquez ici.