Posts Tagged ‘médecin’

Le Photographe

23 avril 2014

Cette série exceptionnelle a déjà été plébiscitée un peu partout tant elle est attachante par ses récits comme par sa composition.

Didier Lefèvre quitte Paris, fin juillet 1986, afin d’accompagner une équipe de Médecins Sans Frontières (MSF) en Afghanistan, en pleine guerre entre soviétiques et Moudjahidins.

De cette première grande mission photographique, il ramène un témoignage et des documents très poignants. Les albums nous invitent à marcher avec l’équipe médicale, à découvrir les conditions dans lesquelles elle peut intervenir, ses contacts, ses anecdotes. Puis le retour que Didier Lefèvre décide d’effectuer seul, sans la protection du groupe, sans parler la langue… avec les conditions extrêmes qu’il va devoir traverser.

Ces albums ont un art exceptionnel de faire « jouer » ensemble photos prises sur place et dessins. Le travail épuré d’Emmanuel Guibert y puise des paysages et des atmosphères qui ont l’âpreté du pays et parfois la magie de ce que ces hommes et ces femmes peuvent tenter dans des conditions extrêmes. Ce va et vient entre dessins et clichés photographiques tisse un récit qui gagne étonnamment en ampleur par les échos, les ellipses ou les métaphores qui sont ainsi construites. C’est superbe !

Didier Lefèvre est décédé d’une crise cardiaque à son domicile de Morangis le 29 janvier 2007. Il ne nous a pas laissé simplement un reportage mais une grande leçon de témoignage !

Hommage à tous pour ce monument de la BD !

Le Photographe, série complète en 3 tomes (S : Didier Lefèvre; D : Emmanuel Guibert et Frédéric Lemercier) édités chez Dupuis, Collection « Aire Libre » d’octobre 2003 à janvier 2006

Pour acheter le tome 1 sur Amazon, cliquez ici.
Pour acheter le tome 2 sur Amazon, cliquez ici.
Pour acheter le tome 3 sur Amazon, cliquez ici.

Publicités

Ce que le vent apporte

26 janvier 2014

Ce que le vent apporte est le premier album de l’espagnol Jaime Martin. La qualité du graphisme, l’atmosphère des couleurs, l’expression du trait happent d’emblée l’attention du lecteur. Un univers unique s’ouvre avec cette histoire en un tome.

En trame de fond, la Russie à la veille de la révolution bolchevique. Alexandre, étudiant en médecine, doit prendre ses distances avec l’effervescence de Moscou et la milice tsariste qui le recherche. Le voici parachuté comme médecin dans une « clinique » dans une région reculée… avec ce que cela veut dire de confrontations aux peurs, aux superstitions, avec ce que cela demande de courage et de finesse face à la rudesse, à l’âpreté des sentiments et de leurs expressions.

Cet album n’est pas à lire comme un thriller fantastique, mais comme un moment gratuit en 72 pages où nous est donné de côtoyer l’humanité, dans son épaisseur, dans ses émotions, en une sensibilité qui sait nous tenir à distance du pathos…

Un vrai bon moment de Bande Dessinée !

Ce que le vent apporte de Jaime Martin, Dupuis, Collection « Air libre », août 2007, 72 pages

Pour acheter ce tome sur Amazon, cliquez ici.

Taïga Rouge (T.1)

1 août 2008

Ferdinand Ossendowski est un médecin qui doit fuir la révolution russe qu’il avait pourtant activement soutenue. En traversant les steppes sibériennes à la recherche d’un pays en paix, il se lie avec Diam Gordou, un cavalier mongol, appartenant au mystérieux et légendaire peuple des Soyotes. Ils se retrouveront ainsi emportés dans les guerres qui déciment la région.

Le trait de Vincent Perriot fait merveille pour plonger le lecteur dans les paysages et les atmosphères des grandes espaces pleins d’épopée et d’aventures humaines… Les personnages sont très attachants, plein de profondeurs et de ressources imprévues !

Une superbe plongée en lecture !

Taïga Rouge (T.1) (D : Vincent Perriot ; S : Arnaud Malherbe), Dupuis, collection « Aire Libre », juin 2008, 80 pages

Pour acheter ce tome sur Amazon, cliquez ici.

Deus (T.1)

18 mai 2008

Décidément chaque éditeur y va de sa série sur Dieu et l’immortalité ! Et les éditions du Soleil ne lésinent pas puisqu’elles mettent au scénario Christophe Bec et Stéphane Betbeder !

La ville de Venise est chatoyante sous les couleurs de Paolo Mottura malgré la terrible atmosphère de la peste qui décime la population, Doge compris. Mais le mystérieux navire fantôme qui vient de s’échouer dans la lagune livrera-t-il son secret au médecin qui lutte en vain contre la mort ?

Plusieurs intrigues s’entremêlent et tiennent en haleine le lecteur… suite au prochain épisode !

Deus, T.1 « L’homme nouveau » (S : Stéphane Betbeder, Christophe Bec ; D : Paolo Mottura), Editions du Soleil, avril 2008

Pour acheter ce tome sur Amazon, cliquez ici.