Posts Tagged ‘Japon’

L’encre du passé

23 mars 2014

Encre du Passé cv

Un petit bijou, en un seul tome, sous la forme d’un récit intimiste et rêveur…

Les planches de Maël sont autant de tableaux japonais au service de la rencontre entre un vieux calligraphe errant et une jeune fille pleine de vie et de talent ignoré. Dans le Japon médiéval d’Edo, l‘ancien nom de Tokyo, Môhitsu décide de mener Atsuko chez son ami Nishimura, un peintre de renom qui n’a jamais accepté de jeunes apprentis.

S’ouvre ainsi une longue route d’initiation où l’errance se fait mystère de transmission, traversant le doute, les blessures du passé pour s’irriguer d’amitié et de dépassement.

La magie du pinceau au service non seulement de l’art mais aussi de la sagesse.

Un petit bijou de BD pour un grand voyage intérieur !

L’encre du passé (D : Maël; S : Antoine Bauza) édité chez Aire Libre, juin 2009, 80 pages

Pour acheter ce tome sur Amazon, cliquez ici.

Encre du Passé pl 1 Encre du Passé pl 2 Encre du Passé pl 3

Encre du Passé pl 4 Encre du Passé pl 5

Publicités

La musique de Marie

23 février 2014

musiquedemarie-cv1.jpg musiquedemarie-cv2.jpg

Kaï vit dans un univers étrange dont la population fabrique des automates. Tout est calme, paix et harmonie. Marie, leur déesse, apparaît parfois dans le ciel et Kaï commence à percevoir sa musique qui tient un rôle capital dans le bon ordre du monde. Phiphy, elle, s’inquiète de ce changement car tout semble leur échapper.

Le graphisme s’attache au détail des décors et au style propre de chaque personnage, un peu dans la ligne de « Nausicaa ou la vallée du vent ». Le lecteur s’imprègne ainsi de la vie et des croyances de ce monde étrange.

Au fil du rêve et de la fable, cette histoire interroge le destin, sur ce qui fait l’équilibre d’un monde, sur la place qu’y occupe la technologie. Le fantastique se fait ici conte philosophique. La rêverie, poésie.

La musique de Marie (en 2 Tomes) de Usumaru FURUYA, Casterman, collection Sakka, novembre 2004 et février 2005

Pour acheter le tome 1 sur Amazon, cliquez ici.
Pour acheter le tome 2 sur Amazon, cliquez ici.

musiquedemarie-pl-1-3.jpg

L’art de la guerre

6 février 2014

Voici le début de la collection des deux chinois Li Zhiqing et de Li Weimin « L’art de la guerre » aux Editions du Temps (collection Toki). Leurs auteurs ont tenté un défi qui intéressera les amateurs de la culture asiatique : transcrire sous forme narrative ce monument de la littérature chinoise.

En effet, l’art de la guerre est une œuvre littéraire majeure de stratégie militaire qui a marqué l’histoire militaire. De manière systématique, l’auteur donne des principes généraux pour dominer ses ennemis, idéalement, sans verser une goutte de sang. Dans le cas contraire, les apprentis généraux trouverons des conseils pour emporter la bataille. Ce livre écrit au 5ème siècle avant Jésus-Christ, fut traduit au 18ème siècle par le père Amiot, jésuite, et fut le livre de chevet de Napoléon qui s’en est inspiré.

Les fans de mangas seront servis avec la forme narrative typique inspirée des mangas japonais exagérément expressive, une finesse dans le trait et un souci du détail dans les paysages. On y retrouve l’atmosphère à la fois feutrée et violente du film « la cité interdite » de Zhang Yimou.

Attention, c’est un peu violent. La collection (10 volumes annoncés) suit malgré tout l’ensemble de l’original. Idéal pour compléter la lecture du livre de Sun Tzu et découvrir l’histoire de la Chine.

L’art de la guerre (D : Li Zhiqing ; S : Li Weimin), Série en 10 volumes publiée aux Editions du temps, collection « Toki », le tome 8 a été édité en France en avril 2008

Pour acheter le tome 1 sur Amazon, cliquez ici.
Pour acheter le tome 2 sur Amazon, cliquez ici.
Pour acheter le tome 3 sur Amazon, cliquez ici.
Pour acheter le tome 4 sur Amazon, cliquez ici.
Pour acheter le tome 5 sur Amazon, cliquez ici.
Pour acheter le tome 6 sur Amazon, cliquez ici.
Pour acheter le tome 7 sur Amazon, cliquez ici.
Pour acheter le tome 8 sur Amazon, cliquez ici.
Pour acheter le tome 9 sur Amazon, cliquez ici.
Pour acheter le tome 10 sur Amazon, cliquez ici.

Merci à Bencop pour cette nouvelle lecture !

Le journal de mon père

27 janvier 2014

journal-pere-cv.jpg

Après « Quartier lointain », nous continuons sur les mangas de Jirô Taniguchi. C’est une très belle entrée en matière pour les personnes non initiées aux mangas. Non, DragonBall Z n’est pas l’exemple type d’un manga !

Yoichi Yamashita revient dans son village natal pour la mort de son père, après 15 ans sans avoir donné de nouvelles. Relation père-fils, incompréhension du fils face au divorce, départ de la mère, un père qui se tue à la tâche… tout au long de la veillée funèbre, les membres de la famille relatent les souvenirs et font découvrir à Yoichi des facettes de son père inconnues de lui.

Grâce à ses dessins très fins tout en dégradé de gris et à des flashbacks très bien utilisés, Jirô Taniguchi nous entraîne dans cette histoire de famille touchante.

Le journal de mon père, de Jirô Taniguchi, chez Casterman 2004

Pour acheter ce tome sur Amazon, cliquez ici.

Le journal de mon père

Quartier lointain

6 novembre 2013

quartier-lointain-cv1.jpg quartier-lointain-cv2.jpg

Un grand classique !

 

En rentrant du travail, un homme, au milieu de sa vie, se trompe de train. Au lieu de rentrer chez lui, il prend la ligne qui le ramène à son village d’enfance. Il en profite pour se recueillir sur la tombe familiale. Il s’endort dans le cimetière et, se réveille dans le passé, au même endroit mais dans son corps d’adolescent. Il comprend qu’une seconde chance lui est donnée : il peut revivre des événements passés tout en profitant de son expérience d’homme mûr. Un objectif s’impose à lui : empêcher la fuite de son père du domicile familial, et essayer d’en comprendre la raison.

Il redécouvrira avec des yeux nouveaux ce que fut sa vie d’adolescent, sa vie de famille, ses amis et son premier amour d’adolescent. L’histoire prend alors un air de tragédie : il voit se rapprocher le jour de la disparition de son père sans pouvoir empêcher l’inévitable. La chance qu’il reçoit ne consiste pas à changer le passé mais à comprendre la profonde proximité du père et du fils traversant une même crise existentielle.

Le dessin en noir et blanc de Jirô Taniguchi est d’une grande beauté toute asiatique. A travers des paysages silencieux, des pauses dans la narration, l’auteur sait nous faire éprouver une certaine nostalgie d’un passé révolu, la joie simple d’une vie offerte et la difficulté de traverser une vie qui semble s’imposer par les multiples contraintes qu’elle recèle. C’est un merveilleux roman graphique à conseiller largement.

Quartier lointain, de Jirô Taniguchi, chez Casterman, septembre 2002 à mai 2003, novembre 2005 pour l’intégrale

 

Billet de lecture envoyé par BenCop ! Merci de sa contribution !

Pour acheter le tome 1 sur Amazon, cliquez ici.
Pour acheter le tome 2 sur Amazon, cliquez ici.
Pour acheter l’intégrale sur Amazon, cliquez ici.

Monster

29 octobre 2013

monster-t1-cv.jpg monster-t18-cv.jpg

Encore un autre angle d’attaque pour découvrir la Bande Dessinée japonaise…

Monster est un continent à explorer pour lui-même, tant la qualité de l’intrigue ne se dément jamais tout au long des dix-huit volumes, avec un dessin très réaliste qui accompagne bien cette descente dans les manipulations qui ont fascinés les pays de l’Est dans leur effort pour construire le soldat idéal et invincible…

Monster est l’histoire d’un tueur en série qu’un médecin japonais déchu tente de comprendre et d’arrêter… mais cette série est surtout une profonde réflexion sur l’homme, sur sa vie et ses actes.

Ne vous laissez pas rebuter par le nombre de volumes. Chacun vous réserve des surprises tout en restant proche du fil de l’intrigue.

Un grand moment de Bande Dessinée !

Monster, série complète en 18 volumes, de Naoki Urasawa, dont le dernier volume a été édité au Japon en février 2002, édité en France par Kana de janvier 2001 à janvier 2005, 228 pages par volume

Pour acheter le tome 1 sur Amazon, cliquez ici.
Pour acheter le tome 2 sur Amazon, cliquez ici.

monster-t16-pl.jpg monster-t18-pl.jpg

Kaikisen

10 février 2013

kaikisen-couverture-l.jpg

Si vous hésitez encore à vous lancer dans la lecture des mangas, cet album paisible et, somme toute, assez classique devrait vous aider à franchir le pas. Ce n’est le summum de la production Kon Satoshi mais la poésie avec laquelle il aborde la question de la modernité et de la tradition au Japon devrait vous toucher et vous convaincre !

Un petit port de pêche doit son abondance à un pacte conclu avec une créature marine. Mais voilà qu‘un des descendants des prêtres shintô, assurant la validité de ce pacte, cède aux avances de promoteurs immobiliers… Heureusement une complicité entre grand-père et petit fils va sauve l’œuf de l’ondine…

Le dessin, au trait très clair, nous plonge dans un climat réaliste que la poésie des paysages et la sensibilité maintient cependant en cohérence avec la dimension fantastique du récit. Les personnages sont attachants et même si les éléments de l’intrigue peuvent sembler trop familiers, l’histoire sait nous toucher et parler de ces fragiles équilibres humains que chacun peut bouleverser ou réinventer.

Kaikisen, de Kon Satoshi, Casterman, Collection « Sakka », Octobre 2004

Pour acheter ce tome sur Amazon, cliquez ici.

kaikisen-planche.jpg

Kaplan & Masson (T.1)

13 juin 2010

KAPLANMASSON cv

De la BD à l’ancienne comme on l’aime !

Didier Convard nous revient avec un petit bijou de feuilleton d’aventures et d’intrigue policière avec la ligne claire modernisée de Jean-Christophe Thibert. Suspens et atmosphère garantis !

Le tandem anglais de Black et Mortimer trouve ici son écho français en la personne d’Etienne Kaplan, chef des services secrets, et Nathan Masson, le savant scientifique et baroudeur. Pour leurs aventures, ils sont entourés de personnages bien typés qui viennent enrichir une superbe galerie de portraits pleine de ressources : le japonais Watabé Sensei, le barman Roger avec son bon sens et ses formules pesées, la secrétaire rousse Line, etc.

Dans ce premier tome, « La Théorie du Chaos », des scientifiques, liés à la création de la Bombe atomique, ont décidé, par remords, de créer un comité de lutte contre la prolifération des armes atomiques. Mais voilà qu’un assassin aussi intrépide que masqué décide de les décimer un à un… Nathan Masson, brillant disciple d’Albert Bernstein, décide d’intervenir pour faire cesser le massacre et poursuivre l’œuvre de son maître lachement précipé du haut d’un balcon d’hôtel parisien… Actions éclatantes, dialogues construits, rebondissements sont alors au rendez-vous, avec rythme et intrigue !

« La Théorie du Chaos »  annonce donc superbement une série qui fleure bon les barbouzes à la Audiard, revus par un Jacobs contemporain à la française !

Kaplan & Masson, (T.1 : la Théorie du Chaos) (S : Didier Convard ; D : Jean-Christophe Thibert) édité par Glénat, collection «Caractère», 56 pages (32 x 24 cm) éditées en septembre 2009

Pour acheter le tome 1 sur Amazon, cliquez ici.

KAPLANMASSON p3 KAPLANMASSON p4 KAPLANMASSON p5

KAPLANMASSON p7 KAPLANMASSON p8 KAPLANMASSON p21

La Légende des nuées écarlates (T.3)

23 novembre 2009

On entre avec bonheur, gourmandise, voire avidité dans certains albums de BD. D’autres, happent leur lecteur, le subjugue avec puissance, fascination. C’est tout un univers alors qui s’impose : unique, superbe, envoutant !

Les trois albums de La Légende des nuées écarlates appartiennent à cette seconde catégorie tant le graphisme comme l’aventure sont forts et fascinants; quant à la mise en couleur, elle s’offre des blancs et des rouges saisissants…

Si vous avez échappé à « La ville qui parle au ciel » (septembre 2006), puis à « Comme feuilles au vent » (octobre 2008), la sortie du troisième et avant dernier album de cette série, « Le trait parfait », vous interdit maintenant de passer à côté de cette merveille d’aventure onirique sur fond de Japon moyenâgeux et fantastique.

La légende raconte qu’un jour, un petit garçon et son petit loup blanc avançaient péniblement dans la froideur neigeuse de la forêt de glace. Comme le louveteau allait mourir d’épuisement, le garçon se mutila et lui offrit son œil gauche afin de le nourrir. Caché non loin de là, un loup noir assistait à la scène. Le lendemain, l’enfant fut secouru par des villageois. Son petit loup avait disparu mais les villageois racontèrent aussi qu’ils l’auraient vu s’éloigner aux côtés d’un grand loup noir auquel il manquait un œil. L’enfant, lui, était sauf. Seul, son œil gauche brillait d’une lueur différente.

Ainsi s’esquissent, sur une toile blanche d’estampe, les liens mystérieux et rouge sang qui unissent Raido Caym, le rônin amnésique et manchot, la jeune marionnettiste Meiki, la fille du noble Fudo dont la mort semble avoir plongé son royaume dans une malédiction froide de neige.

Saverio Tenuta sait ainsi offrir à ses lecteurs une merveille de planches et de récit, avec tout la force du mythe, de l’humanité qui croisent leurs destinées sur fond de fidélité et de lâchetés.

A découvrir et à offrir… !!!

La Légende des nuées écarlates (T.3 : « Le trait parfait ») de Saverio Tenuta édité aux Humanoïdes Associés en novembre 2009

Pour acheter ce tome sur Amazon, cliquez ici.

Okko (T.5)

4 juin 2009

okko5 cv

Troisième cycle du rônin Okko, le célèbre chasseur de démons, le cycle de l’air, un air plein de tourbillon et de tornades violentes…

Venu pour sortir de sa léthargie la fille de dame Mayudama, la petite bande de nos héros ne se doute pas des fantômes qui vont alors remonter du passé et des mortels combats qui vont les terrasser avec un samurai en bunraku… Noburo avait raison de voir dans le cadavre de l’oiseau mort, un sombre présage.

Les déçus du dernier tome vont donc avoir de quoi renouer avec cette série à l’univers fantastique aussi moyenâgeux que japonisant. Les cadrages et découpages soulignent à la perfection l’intensité des mouvements et des actions

Okko  (T.5, Cycle de l’air T.1) de Hub, chez Delcourt, collection « Terres de légendes », édité en avril 2009

Pour acheter ce tome sur Amazon, cliquez ici.

okko5 p1 okko5 p2

okko5 p3 okko5 p4