Posts Tagged ‘Les Humanoïdes associés’

Millénaire (T. 1 à 5)

4 mars 2014

Avec ce cinquième tome, « L’ombre de l’Antéchrist », se clot le premier cycle de « Millénaire » une série moyennageuse et ésotérique aussi captivante que bluffante.

Sous le régne de Huges Capet, nous suivons les aventures de Raedwald, un marchand de relique, et son géant d’ami Arnulf. Luttes de pouvoir et d’influence entre royauté et papauté, mouvements occultes ou confréries obscures, miracles de reliques et coups de poignard divins scandent leurs déplacements à travers toute l’Europe.

Si les enquêtes peuvent paraître somme toute assez classiques, l’atmosphère qui s’en dégage est assez unique ! Entre magie et chevauchée chevaleresque, « Millénaire » réinvente une quête du Graal où il importe de découvrir le vrai Antéchrist si l’humanité ne veut pas se retrouver devant la venue du Christ pour le jugement dernier…. Richard Nolane sait ainsi revisiter et « réenchanter » des ingrédients familiers mais qui prennent ici une belle ampleur fantastique.

Le dessin de François Miville-Deschênes classique et efficace rend plus fort encore, par son réalisme, l’apparition du surnaturel qu’il soit celui des monstres comme les Goules ou des êtres comme les Sylphes dont vous apprendrez progressivement leur origine… Eloigné  des univers héroïc-fantasy, « Millénaire » fait baigner son lecteur dans un univers dynamique et mystérieux qui captive son lecteur.

Une série à recommander !

Millénaire (T. 1 à 5) (D : François Miville-Deschênes; S : Richard D. Nolane) chez Humanoïdes Associés de octobre 2003 à décembre 2009 (56 pages chacun de 24×32 cm)

Pour acheter le tome 1 sur Amazon, cliquez ici.
Pour acheter le tome 2 sur Amazon, cliquez ici.
Pour acheter le tome 3 sur Amazon, cliquez ici.
Pour acheter le tome 4 sur Amazon, cliquez ici.
Pour acheter le tome 5 sur Amazon, cliquez ici.

Publicités

La Légende des nuées écarlates (T.3)

23 novembre 2009

On entre avec bonheur, gourmandise, voire avidité dans certains albums de BD. D’autres, happent leur lecteur, le subjugue avec puissance, fascination. C’est tout un univers alors qui s’impose : unique, superbe, envoutant !

Les trois albums de La Légende des nuées écarlates appartiennent à cette seconde catégorie tant le graphisme comme l’aventure sont forts et fascinants; quant à la mise en couleur, elle s’offre des blancs et des rouges saisissants…

Si vous avez échappé à « La ville qui parle au ciel » (septembre 2006), puis à « Comme feuilles au vent » (octobre 2008), la sortie du troisième et avant dernier album de cette série, « Le trait parfait », vous interdit maintenant de passer à côté de cette merveille d’aventure onirique sur fond de Japon moyenâgeux et fantastique.

La légende raconte qu’un jour, un petit garçon et son petit loup blanc avançaient péniblement dans la froideur neigeuse de la forêt de glace. Comme le louveteau allait mourir d’épuisement, le garçon se mutila et lui offrit son œil gauche afin de le nourrir. Caché non loin de là, un loup noir assistait à la scène. Le lendemain, l’enfant fut secouru par des villageois. Son petit loup avait disparu mais les villageois racontèrent aussi qu’ils l’auraient vu s’éloigner aux côtés d’un grand loup noir auquel il manquait un œil. L’enfant, lui, était sauf. Seul, son œil gauche brillait d’une lueur différente.

Ainsi s’esquissent, sur une toile blanche d’estampe, les liens mystérieux et rouge sang qui unissent Raido Caym, le rônin amnésique et manchot, la jeune marionnettiste Meiki, la fille du noble Fudo dont la mort semble avoir plongé son royaume dans une malédiction froide de neige.

Saverio Tenuta sait ainsi offrir à ses lecteurs une merveille de planches et de récit, avec tout la force du mythe, de l’humanité qui croisent leurs destinées sur fond de fidélité et de lâchetés.

A découvrir et à offrir… !!!

La Légende des nuées écarlates (T.3 : « Le trait parfait ») de Saverio Tenuta édité aux Humanoïdes Associés en novembre 2009

Pour acheter ce tome sur Amazon, cliquez ici.

El Niño (T.7)

31 juillet 2009

ElNino t7 cv

Avec « le vent des 120 jours », ce 7ème volume, « Les Passes de l’Hindou Kouch », achève le cycle afghan de la belle infirmière Véra Michaïlov. Le piège du commandant Sharaf se referme sur elle et sur les moudjahiddins dissidents.

Les planches de Boro Pavlovic ofrent des décors superbes à la hauteur des paysages enneigés de l’Hindou Kouch. Elles jouent bien avec les rebondissements et les longues marches des protagonistes qu’orchestre avec profondeur le scénario de Christian Perrissin. Voix off, journal de bord viennent donner, sans lourdeur, plus d’ampleur, plus de profondeur psychologique au seul fil de l‘intrigue militaire.

Donc un superbe cycle en 2 volumes qui conviendra à tous ceux qui aiment les œuvres réalistes et les globe-trotters hors sentiers battus.

El Niño, Tome 7 “Les Passes de l’Hindou Kouch » (S : Christian Perrissin ; D : Boro Pavlovic), Humanoïdes Associés, juin 2009, 56 pages

Pour acheter ce tome sur Amazon, cliquez ici.

ElNinoT7p28 ElNinoT7p29

Koma (T.6 : « Au commencement »)

2 décembre 2008

koma_t1_couv couv_komat2 koma_t3-cv

couv_koma_t41 koma_t5-cv koma_t6-cv

Sniff ! Sniff ! Avec ce tome 6 c’est tout un univers qui s’achève !

Commencée en 2003 cette série « Koma » nous avait embarqué dans l’univers aussi attachant qu’inquiétant d’Addidas, la petite fille d’un ramoneur dont la maman est morte… Sa petite taille lui permet de se glisser dans les cheminées étroites que doit nettoyer son papa… mais elle est atteinte d’une maladie étrange qui la fait tomber de façon soudaine dans le coma. C’est sous terre que l’énigme de cette maladie va trouver sa réponse et que la petite fille va nous amener à regarder autrement le monde et la société !

Le dessin très tendre de Frederik Peeters continue à faire merveille, ainsi que le scénario de Wazem sait prolonger, sans mièvrerie, nos questions en une conclusion large, ouverte, poétique !

C’est le moment de tout reprendre depuis le premier tome !

Koma, t.6 « Au commencement » (S : Pierre Wazem ; D : Frederik Peeters), Humanoïdes associés, novembre 2008

Pour acheter ce tome sur Amazon, cliquez ici.

koma_t6-pl-1 koma_t6-pl-4 koma_t6-pl-6

El Nino (T.6)

16 mai 2008

Le premier cycle d’El Niño s’est achevé au cinquième tome de la Série. Avec « Le vent des 120 jours », nous retrouvons l’infirmière humanitaire Véra Michaïlov en terre afghane.

Depuis août 2003, elle se dévoue dans une antenne médicale de Nouar, située entre Kaboul et Peshawar, pour soigner les tuberculeux et les miséreux; reprenant le flambeau de Soraya, une femme exemplaire, qui vient de périr dans un attentat. Son dévouement va la mettre, malgré elle, en contact avec des rebelles  moudjahidins

Christian Perrissin nous propose donc une intrigue très réaliste dans l’Afghabnistan après l’assassinat de Massoud, jouant sur le contexte local aux multiples facettes politique, religieuse, ethnique. Surtout que la belle et sombre Véra n’a pas perdu son tempérament ! Le dessin de Boro Pavlovic contribue à rendre très crédibles ces tribulations qui s’annoncent d’emblée comme un dyptique riche et captivant.

El Niño ,Tome 6 «  Le vent des 120 jours  » (S : Christian Perrissin; D : Boro Pavlovic), Les Humanoïdes associés, avril 2008

Pour acheter ce tome sur Amazon, cliquez ici.