Posts Tagged ‘société’

S.O.S. Bonheur

22 avril 2014

Une série « overmythique » diraient certains !

S.O.S. Bonheur, avec ses trois albums, a tressé un des chefs d’œuvre de la collection « Aire Libre » proposant une fable politique, antiutopique sous couvert de petites histoires anodines d’héros anodins qui basculent les uns après les autres dans l’illégalité vis-à-vis d’une société contrôlant tout pour le bien de tous. Et le lecteur n’est pas au bout de ses surprises lorsque ces personnages se mettent à renverser le régime totalitaire…

Au fil des rééditions, malgré un dessin un peu effacé, ce triptyque maintenant présenté en Intégrale, frappe par la modernité de son ton, par son aspect hélas visionnaire dans la façon dont un gouvernement peut vouloir faire le bonheur de ses citoyens… avec ce que cela veut dire d’organisation de la cité, de règles à édicter, de limites à tenir entre liberté individuelle et vie collective.

Un grand classique qui a su allier réflexion et distraction. A lire et à relire en profitant d’une nouvelle réédition augmentée dans le cadre des 20 ans de la collection « Aire Libre » !

S.O.S. Bonheur, (S : Jean Van Hamme ; D : Griffo) édités chez Dupuis, Collection « Aire Libre » de mai 1988 à juin 1989

Pour acheter le tome 1 sur Amazon, cliquez ici.
Pour acheter le tome 2 sur Amazon, cliquez ici.
Pour acheter le tome 3 sur Amazon, cliquez ici.
Pour acheter l’intégrale sur Amazon, cliquez ici.

Publicités

Les Mauvaises Gens

31 mars 2014

mauvaiss-gens-cv.jpg

Etienne Davodeau fait revivre à travers ses personnages très attachants le monde ouvrier et ses  combats dans la région des Mauges (d’où l’origine du titre de l’album), une région située entre Nantes, Angers et Cholet. Marie-jo et Maurice racontent leur enfance pauvre mais heureuse où le travail des jeunes commençait dès l’age de 14 ans en usine ou chez un patron.

Nous suivons au cours de la lecture l’évolution des idées dans cette région rurale, catholique et ouvrière dans les années 50  jusqu’aux années 80. L’arrivée d’un jeune prêtre va bouleverser leur vie. Il leur fait comprendre qu’ils ne doivent que compter sur eux pour s’en sortir et améliorer leur sort. Ils se lancent dans la  J.O.C. Ils découvrent la mer et le syndicalisme.

Les dessins en noir et blanc sont expressifs et rendent, tel un reportage, cette atmosphère rurale de petit village retranché mais où l’entraide est sûre. Le texte se lit facilement. L’auteur n’oublie pas de nous informer des évènements marquants au point de vue religieux, historique et technique. Le tout est un régal où l’ennui n’a pas sa place.

C’est une belle tranche de vie qui témoigne avec respect et tendresse de l’évolution de toute une génération.

Les mauvaises gens d’Etienne Davodeau, Delcourt, Collection « Encrages », août 2005, 185 pages

Pour acheter le tome 1 sur Amazon, cliquez ici.

mauvaiss-gens-pl.jpgmauvaiss-gens-pl-a.jpgmauvaiss-gens-pl-b.jpgmauvaiss-gens-pl-d.jpgmauvaiss-gens-pl-2-p.jpg

Houppeland

25 mars 2014

houppelandint.jpg

Ici la fête est obligatoire et les Pères Noël sont là pour la faire respecter : à la Brigade des Joyeux Drilles on ne plaisante pas avec la loi. Il ne s’agit donc pas d’oublier son cadeau à échanger. Et ce ne sont pas les changements de Président qui vont changer grand chose !

C’est féroce, c’est cynique, c’est grotesque mais c’est tellement ça ! Et ce n’est pas l’humour qui fait défaut à cette album… même si parfois il se fait grinçant, voire « jaune ». Les tons des planches, eux, ont sont plutôt rouge ou vert selon l’atmosphère qu’ils rendent magnifiquement palpable. Derrière la fausse naïveté du dessin, les détails font mouche !

Reste à espérer qu’il ne s’agit pas là d’un chef d’œuvre d’anticipation !

Houppeland, Didier Tronchet, Collection « Aire libre » de Dupuis, 2003, réédition en intégrale en décembre 2009

Pour acheter ce tome sur Amazon, cliquez ici.

houppelandp-2.jpg

La vigie

17 mars 2014

Étonnante rencontre entre une barre d’immeuble et les tranchées de la guerre de 14-18… !

Feucherolles-Les-Essarts, 11 novembre 2000, le vieux Caporal chef André Laheurtière manque à l’appel pour la cérémonie au monuments aux morts… ? Son décès s’accompagne d’une nuit sanglante dans une barre de HLM construite juste en dessous de sa maison… Et le lecteur de découvrir que l’histoire se répète, étonnement, étrangement…

Le ton est ironique, grinçant dans la dénonciation sociale des magouilles municipales. Le regard est sans complaisance devant les misères humaines. L’imaginaire surréaliste se révèle terriblement efficace pour faire de cet album une invitation à regarder autrement le monde qui nous entoure et le dessin de Chauzy n’y est pas pour rien !

Une étonnante tranche de vie !

La Vigie, (D : Jean-Christophe Chauzy, S : Thierry Jonquet), Casterman, collection « Univers d’auteurs », septembre 2001, 56 pages


Pour acheter ce tome sur Amazon, cliquez ici.


Jolies ténèbres

14 mars 2014

Jolies Tenebres cv

A ne pas mettre entre toutes les mains !!! Ames sensibles s’abstenir !

Le décor ? un corps de petite fille en train de se putréfier lentement dans les sous bois d’une forêt !

Les personnages ? de petits êtres qui sortent de ce corps et s’organisent autour de ce cadavre !

L’intrigue ? L’évolution de cette petite communauté à travers leurs stratégies de survie, leurs jeux en société, la diversité de leurs tempéraments et de leurs penchants !

C’est insolite, morbide, voire horrible, mais terriblement saisissant dans la peinture des agissements, des coteries et des lâchetés qui font et défont une société humaine ; derrière les sourires faussement gentillets du dessin, derrière les mondanités faussement attentives aux autres.

Au fil des pages de conte noir façon Tim Burton, le lecteur est pris entre son imaginaire et ce qui se dévoile lentement. Et le piège se referme sur lui…

Merci donc à Marie Pommepuy et Sébastien Cosset, réunis sous le pseudonyme de Kerascoët pour le dessin, et à Fabien Vehlmann pour le scénario.

Jolies Ténèbres, (D : Kerascoët; S : Fabien Vehlmann) édité chez Dupuis en mars 2009, 92 pages

Pour acheter ce tome sur Amazon, cliquez ici.

Jolies Tenebres p3 Jolies Tenebres p4 Jolies Tenebres p5

Jolies tene 01 FR page 03_94 Jolies tene 01 FR page 03_94 Jolies Tenebres pc

Mon voisin le Père Noël

13 juillet 2013

Pere Noel Bonifay Casterman Couv

Un conte de Noël… mais pour adulte ! Car s’il parle du Père Noël et de qui va lui succéder, cet album parle aussi de sombres violences, de fautes lourdes qui hantent chacun des deux voisins de paliers. Un conte tissé de remords, d’expiation et de rachats sur fond de fête, de quête du bonheur et de chance tendue à celui qui veut la saisir…

Le ton est sensible mais loin de la naïveté, comme le dessin dont le trait est très réaliste mais avec une couleur qui sait devenir lumineuse ouvrant ainsi à l’imaginaire et au rêve… couleur en harmonie avec la fin de l’album qui sait laisser le lecteur faire lui-même la part de son chemin…

Ce magnifique cadeau de Noël est offert à celui qui accepte de le recevoir !?!

Mon voisin le Père Noël, (S: Philippe Bonifay; D: Béatrice Tillier), Casterman, Coll. « Un Monde », Novembre 2005

Pour acheter ce tome sur Amazon, cliquez ici.

p-noel-bonifay-pl-casterman.jpg

Lulu, femme nue (T.1)

12 décembre 2008

lulucouv

Étienne Davodeau, vous le savez bien, c’est l’auteur d’un Homme est mort ou des Mauvaises gens… un grand monsieur de la bande dessinée. Scénariste et dessinateur il a su donner leur place aux documentaires, aux tranches de vie saisies sur le vif avec un art de la planche et du récit qui rend la vie à sa juste place.

Dans ce diptyque, Lulu, femme nue, il renoue avec la fiction, utilisant ce détour pour encore mieux nous faire accompagner l’itinéraire d’une femme. A l’issue d’un entretien d’embauche, une fois de plus infructueux, Lulu, mère de famille et quarantenaire, se laisse happer par la liberté d’une escape imprévue, inédite et… savoureuse.

Le ton des couleurs, le choix de la narration, les esquisses de situation déploient au fil des pages cette vacance enfin « autorisée ». C’est simple, c’est beau, c’est respectueux !

Quelle justesse chez ce Etienne Davodeau !?!

Lulu, femme nue (T.1) d’Etienne Davodeau, édité chez Futuropolis, novembre 2008, 80 pages.

Pour acheter ce tome sur Amazon, cliquez ici.

lulu01 lulu03 lulu08 lulu10

Le sourire du clown (T.2)

3 janvier 2008

sourire-clown-2-cv.jpg

Il a fallu attendre deux ans pour ce deuxième album d’une trilogie qui s’annonce dense, surprenante, captivante : la cité des « Hauts Vents », avec ses barres d’immeubles et son isolement est sous tension depuis que des meurtres viennent renforcer l’image dégradée de la cité.

Autour de cet enjeu plein d’actualité se noue une intrigue inattendue où trafic de drogue, influence religieuse et consolation du rire s’entrecroisent pour mieux tenir les habitants sous leur pouvoir et berner les médias. Pour pleinement bénéficier de cette lecture, il faudra cependant vous munir du premier tome et le relire tant les destins des personnages sont intriqués, tant le scénario joue brillamment avec le flash-back ou les variations d’angle de vue. Tout se tient et s’orchestre pour laisser planer le doute sur les motivations mystérieuses de certains protagonistes.

Ce passionnant thriller social est servi par un dessin et des couleurs qui viennent contraster avec le climat décrit. Le cadrage et un trait réaliste jouent le reportage tandis que les couleurs pleines de poésie et de finesse renforcent un climat d’empathie au ton pastel… Il va maintenant falloir attendre le troisième et dernier tome…

Le sourire du clown, (T.2) (S: Luc Brunschwig, D: Laurent Hirn), Futuropolis, Novembre 2007


Pour acheter ce tome sur Amazon, cliquez ici.


sourire-clown-2-pl.jpg