Posts Tagged ‘Gallimard’

Capucin

18 mars 2014

Capucin est le fils de Gauvain, le chevalier invincible de la cour du roi Arthur, invincible jusqu’au jour où il est amputé d’un bras par Bouche Dorée, l’intriguant impitoyable… Finie la belle vie chevaleresque, l’enfant est contraint à l’errance et au brigandage, en compagnie de son gros cheval bleu, Rostremond qui lui sert de conscience. Dans le deuxième tome, cette descente aux enfers va le mener vers un monastère puis vers l’univers de la sorcellerie qui lui donnera un jumeau et deux compagnons encombrants : le vieux Merlin devenu impotent et de sa compagne Morgane aussi ombrageuse qu’orageuse ! Enfin dans le troisième et dernier volume, Capucin a trente ans. Avec son comparse des débuts, Patenôtre, il part en Grèce à la recherche du fabuleux Pégase, malgré les filles du Diamant noir qui ne cesseront de leur tendre des embuscades sur leur chemin poétique et amoureux…

Quel art de conter ! Au fil des planches au dessin faussement enfantin et faussement acidulé, Florence Dupré la Tour sait nous captiver et nous faire passer par bien des étapes initiatiques. Ici rien d’aseptisé, mais la vie toute entière, avec ses fidélités et ses vilénies, ses amours et ses orgueils, ses quêtes individuelles et ses tromperies égoïstes.

Cette série fait éclater avec jubilation classicisme et réalisme. Dans la mouvance de Joann Sfar, directeur de cette collection « Bayou » chez Gallimard, le graphisme de Florence Dupré La Tour a su trouver, imposer son ton, sa force.

Ce conte pour adulte en 3 tomes est un grand moment de joyeuse lecture !

Capucin Série complète en trois volumes de Florence Dupré La Tour édité par Gallimard, collection « Bayou », de mars 2006 à juin 2008

Pour acheter le tome 1 sur Amazon, cliquez ici.
Pour acheter le tome 2 sur Amazon, cliquez ici.
Pour acheter le tome 3 sur Amazon, cliquez ici.

Bookmark and Share

Publicités

Les petits ruisseaux

19 décembre 2013

ruisseaux-cv.jpg

Cet album est une source de joie de vivre, de truculence, d’humour. Sur les bords de la Loire, l’histoire insolite et improbable d’un retraité qui s’échappe de la monotonie de son ennui nous embraque dans une aventure « sex, drug and rock’n roll » comme le signale la couverture de l’album…

Ces 92 pages sont pour ceux qui aiment l’amour tendre et s’en émerveillent encore, pour ceux qui veulent se laisser toucher par un autre regard sur la vieillesse, pour ceux qui acceptent de se plonger dans un peu de douceur et de sensibilité…

Le dessin est léger, avec un drôlerie enfantine aux couleurs douces et pleines d’affection pour les personnages qui tissent cette histoire. Un beau moment de bonheur étrange et décalé et pourtant si familier.

Les petits ruisseaux, Pascal Rabaté, Futuropolis, mai 2006

Pour acheter ce tome sur Amazon, cliquez ici.

petitsruisseaux-pl.jpg

Un homme est mort

8 novembre 2013

Gallimard, Davodeau Homme Cv

Le réalisme de Davodeau fait merveille une fois de plus pour nous donner d’entrer dans une aventure humaine : René Vautier, recherché par la police car cinéaste engagé, est mandaté par la CGT pour tourner un documentaire dans la tourmente sociale des mouvements ouvriers de 1950. Le 17 avril, à Brest, la police tire sur la foule faisant un mort.

Les auteurs s’attachent alors à décrire le tournage du film qui va s’en suivre, son montage précaire et surtout sa projection nocturne aux quatre coins de la ville assiégée. Derrière ce devoir de mémoire, c’est la violence et la détermination qui sont rendues palpables, l’abattement et l’engagement. Il y a le poème d’Eluard, « Au rendez-vous allemand » et le silence extraordinaire de certaines planches.

Jamais un travail didactique n’a été aussi poétique ! L’émotion si politique !

Un homme est mort, (D : Etienne Davodeau ; S : Kris) Futuropolis/Gallimard, Octobre 2006, 80 pages

Pour acheter ce tome sur Amazon, cliquez ici.

Davodeau Homme Pl

RG

6 avril 2008

rg-t1-cv.jpg rg-t2-cv.jpg

Si le prix « Essentiel » à Angoulême, en janvier 2008, ne vous a pas encore fait remarquer cette série, la parution du tome 2 est une excellente occasion pour découvrir les histoires écrites par Pierre Dragon qui est , dans « le civil », agent des renseignements généraux.

Chaque tome est une histoire autonome où l’enquête des « RG », à force de filatures, de dossiers dépouillés, d’informations glanées, croisent les réseaux actuels de trafic et d’escroquerie : vêtement de contrebande, ateliers clandestins, prostitution d’immigration, terrorisme jet-set…

Frederik  Peeters, avec ses dessins, sait ne pas nous transformer en de simples voyeurs. Le réalisme de son dessin, la palette des couleurs, le choix des cadrages transforment l’aspect documentaire du récit en un véritable polar d’espionnage.

Deux histoires prenantes aux personnages attachants ! Du documentaire très efficace et « sensible » dans tous les sens du terme !

Série RG, T1 : « Riyad sur Seine », T2 : « Bangkok Belleville » (S : Frederik Peeters, Pierre Dragon ; D : Frederick Peeters), Gallimard, Collection « Bayou », T1 paru en mai 2007, T 2 paru en mars 2008, 106 pages chacun

Pour acheter le tome 1 sur Amazon, cliquez ici.
Pour acheter le tome 2 sur Amazon, cliquez ici.

rg-t1-pl-1.jpg rg-t1-pl-16.jpg rg-t2-pl1g.jpg

Le sourire du clown (T.2)

3 janvier 2008

sourire-clown-2-cv.jpg

Il a fallu attendre deux ans pour ce deuxième album d’une trilogie qui s’annonce dense, surprenante, captivante : la cité des « Hauts Vents », avec ses barres d’immeubles et son isolement est sous tension depuis que des meurtres viennent renforcer l’image dégradée de la cité.

Autour de cet enjeu plein d’actualité se noue une intrigue inattendue où trafic de drogue, influence religieuse et consolation du rire s’entrecroisent pour mieux tenir les habitants sous leur pouvoir et berner les médias. Pour pleinement bénéficier de cette lecture, il faudra cependant vous munir du premier tome et le relire tant les destins des personnages sont intriqués, tant le scénario joue brillamment avec le flash-back ou les variations d’angle de vue. Tout se tient et s’orchestre pour laisser planer le doute sur les motivations mystérieuses de certains protagonistes.

Ce passionnant thriller social est servi par un dessin et des couleurs qui viennent contraster avec le climat décrit. Le cadrage et un trait réaliste jouent le reportage tandis que les couleurs pleines de poésie et de finesse renforcent un climat d’empathie au ton pastel… Il va maintenant falloir attendre le troisième et dernier tome…

Le sourire du clown, (T.2) (S: Luc Brunschwig, D: Laurent Hirn), Futuropolis, Novembre 2007


Pour acheter ce tome sur Amazon, cliquez ici.


sourire-clown-2-pl.jpg