Posts Tagged ‘silence’

Incertain Silence

17 avril 2014

Ces planches sont consacrées à Joe, un sosie de Buster Keaton, peintre muet et itinérant en ce début de siècle.

Sa rencontre avec Jim, poète bavard et lourd, va troubler son errance et le faire s’empêtrer entre petites frappes et policiers, tandis que d’autres artistes en goguette vont lui faire découvrir une jeune modèle dont il tombe amoureux..

Le trait noir de François Ayroles est superbe en lui-même. Mais il réussit aussi, sur fond de conversation muette, un superbe ballet primesautier avec ses personnages haut en couleur, tout entier taillé, cisaillé de noir et de blanc… C’est drôle, c’est grâve, c’est touchant !

Un magnifique album rocambolesque digne d’un Charlot des temps modernes !

Incertain silence de François Ayroles, L’association, collection « L’éperluette », Septembre 2001, 92 pages

Pour acheter ce tome sur Amazon, cliquez ici.

Publicités

Tout seul

18 février 2014

Lu par Farff :

Un conte, un poème, je ne sais pas quel mot décrit le mieux cette BD où l’imagination est le personnage principal.  Seul dans un phare un homme vit sa vie… seul son dictionnaire lui permet de s’évader de sa prison…

On ne se lasse pas de relire cette BD, de l’ouvrir à une page au hasard pour y redécouvrir les planches comme le fait si bien le personnage de cette BD.

Très peu de texte, un trait fin en noir et blanc, ce sont les détails qui construisent la trame de cette histoire. Je la rapprocherais de « Là où vont nos pères » même si le dessin est très différent.

Si vous voulez vous évader, vous laisser entraîner par le rythme des vagues, plongez-vous dans ce conte !

Lu par Percevoir :

Des pages de silence, de vent et de temps. Des planches entières sans parole avec comme seul rythme la beauté répétitive des traits en noir et blanc, le travail des expressions, des attitudes des personnages.. Que cela fait du bien ! Quel art !

Ce nouvel album de Chabouté nous plonge dans l’énigme d’une vie dont le navire immobile est une phare. Son capitaine n’a jamais mis pied à terre, voguant à coup de mots trouvés au hasard d’un dictionnaire. 50 années au ras des flots, entre poissons, embruns et mouettes…

Merci à « Vents d’Ouest » d’accepter de publier de telles planches où le dessin de Chabouté peut prendre le rythme de cette atmosphère dans laquelle il nous convie d’entrer, de cet autre temporalité à laquelle il veut nous convier. L’encrage noir peut ainsi venir trancher à perte de blanches pages déployant en une densité palpable l’univers de ce phare.

Un chef d’œuvre sur l’énigme de l’humanité !

Tout seul de Christophe Chabouté chez Vents d’Ouest, paru en septembre 2008, 376 pages au format 17×24,5

Pour acheter ce tome sur Amazon, cliquez ici.

Le jardin d’hiver

12 février 2014

Un album magicien !

Avec presque rien, une goutte d’eau qui tombe du plafond d’un appartement, une cabine téléphonique trop silencieuse, un toxico refoulé, Renaud Dillies n’a pas son pareil pour emporter son lecteur dans une autre perception de notre quotidien.

Mais pour cet album, l’auteur de Betty Blues et de Bulles et Nacelle confie son univers poétique à d’autres pinceaux… ceux de Grazia La Padula (Lauréate en 2007 du prix « Jeunes Talents» au festival d’Angoulême) qui offre son trait et ses couleurs à la délicatesse touchante de cette histoire. Ses personnages anguleux, ses découpages de planche ont une grande force expressive et mettent en valeur le travail d’atmosphère du récit.

Un petit album de rien au grand cœur !

Le jardin d’hiver (S : Renaud Dillies; D : Grazia La Padula) Editions Paquet Collection « Blandice », août 2009, 66 pages 23.5 x 31.5 cm

Pour acheter ce tome sur Amazon, cliquez ici.

Quelques jours d’été – Un îlot de bonheur

28 janvier 2014

QQj d'été cv

Dans sa collection « Mini-intégra », Vents d’Ouest réédite deux courts récits de Christophe Chabouté, deux récits où l’enfance bascule…

La palette noir et blanc de Chabouté, accompagne à petites touches ce qui soudain se transforme le temps d’un été, le temps d’une rencontre.

Dans « Quelques jours d’été » les planches rendent palpables ces instants où la campagne dévoile sa cruauté envers les lapins, ses histoires de sorcières et le secret de ses rivières. Avec « Un îlot de bonheur » la qualité des encrages, l’art de l’espace et du silence font participer le lecteur à l’éveil qui naît d’un dialogue sur un banc entre un clochard qui fuit son passé et un enfant qui recherche le calme entre deux disputes de ses parents.

L’ensemble est tendre, sensible, silencieux et touchant.

Une belle pause de lecture, malgré le format plus réduit de l’album…

Quelques jours d’étéUn îlot de bonheur de Christophe Chabouté, Réédition en avril 2009 dans la collection « Mini-intégra » chez Vents d’Ouest, 155 planches format 24,5×17 cm

Pour acheter ce tome sur Amazon, cliquez ici.

QQj d'été pl 1 QQj d'été pl 2

QQj d'été pl 3 QQj d'été pl 4

A la recherche de Peter Pan

24 décembre 2013

L’hiver 1930 dans les Alpes valaisannes… Le glacier menace de céder et le village de montagne doit être évacué. Dragan, un célèbre écrivain londonien, décide de rester. Pour trouver l’inspiration ? En mémoire de son frère pianiste ? A la recherche de cette jeune femme se baignant dans un lac d’eau chaude ?

Tout ici se vit au rythme de la montagne et de la neige.

L’histoire humaine se fait contemplation pour le lecteur qui sait prendre son temps, s’arrêter, randonner, respirer avec les planches magiques, envoûtantes de Cosey.

Ce diptyque d’abord publié en 1985 a été repris en version intégrale par les éditions du Lombard pour inaugurer la renaissance de sa collection Signé. L’éditeur savait qu’il pouvait compter sur ce chef d’œuvre… Il n’a pas été décu !

Un des sommets de Cosey !

A la recherche de Peter Pan, Cosey, le Lombard, édité en août 1984 et en janvier 1985, réédition en version intégrale dans la collection « Signé » en septembre 2007, 135 pages

Pour acheter le tome 1 sur Amazon, cliquez ici.
Pour acheter le tome 2 sur Amazon, cliquez ici.

Le Tour de Valse

6 décembre 2013

tour-de-valse-cv-f.jpg

Un album sur la force de l’amour, sur les liens qu’il crée, sur les limites qu’il repousse. Un album touchant, émouvant, poignant, troublant, « édifiant »…

Vitor, le mari de Kalia a été arrêté pour « admiration de la technologie étrangère ». En 1953, en URSS, cela permet d’envoyer pour 10 ans en camp, quelqu’un qui ne rentre pas dans le rang… Kalia décide un jour de partir à sa recherche . Pour ses deux enfants qui sont restés, pour elle-même, Kalia tient un journal de bord qu’elle rédige tout au long de son périple en Sibérie. Un « Zek » un ancien prisonnier politique va l’initier à la vie dans le goulag, au fameux « tour de valse » qui récompense les plus méritants…

Ce récit est tout en sentiment, en intériorité. L’attente, le pardon y sont palpables avec des planches qui rendent tangibles les silences et les regards. Quelle belle leçon d’humanité !

Le Tour de Valse, (S : Denis Lapière, D : Ruben Pellejero), Dupuis, Collection « Aire Libre » octobre 2004, 56 pages

Pour acheter le tome 1 sur Amazon, cliquez ici.

tour-de-valse-pl-1.jpg

Lulu, femme nue (T.1)

12 décembre 2008

lulucouv

Étienne Davodeau, vous le savez bien, c’est l’auteur d’un Homme est mort ou des Mauvaises gens… un grand monsieur de la bande dessinée. Scénariste et dessinateur il a su donner leur place aux documentaires, aux tranches de vie saisies sur le vif avec un art de la planche et du récit qui rend la vie à sa juste place.

Dans ce diptyque, Lulu, femme nue, il renoue avec la fiction, utilisant ce détour pour encore mieux nous faire accompagner l’itinéraire d’une femme. A l’issue d’un entretien d’embauche, une fois de plus infructueux, Lulu, mère de famille et quarantenaire, se laisse happer par la liberté d’une escape imprévue, inédite et… savoureuse.

Le ton des couleurs, le choix de la narration, les esquisses de situation déploient au fil des pages cette vacance enfin « autorisée ». C’est simple, c’est beau, c’est respectueux !

Quelle justesse chez ce Etienne Davodeau !?!

Lulu, femme nue (T.1) d’Etienne Davodeau, édité chez Futuropolis, novembre 2008, 80 pages.

Pour acheter ce tome sur Amazon, cliquez ici.

lulu01 lulu03 lulu08 lulu10