Posts Tagged ‘violence’

Presque le Paradis

5 avril 2014

On ne s’attendrait pas à découvrir la Toscane avec la trame d’un tel dessin noir et blanc !

Comme si la lumière se faisait soudain fragile dans cette petite ville de Montepulciano lorsqu’il s‘agit de raconter les passions humaines prises entre la violence et le fascisme.

L’univers graphique du croate Danjiel Zezelj, né en 1966 à Zagreb, impose ici une atmosphère d’oppression et en même temps d’enchantement au quotidien qui donne à cette histoire d’amour les dimensions lumineuses des Roméo et Juliette de toujours.

Comme s’il s’agissait ici d’aider le lecteur à croire en la vie malgré les hommes, avec leur guerre, leur bassesse aussi violente que désespérée…

La vie au goût lumineusement amer d’une pâtisserie en spirale d’escargot… ?

Presque le Paradis, de Danjiel Zezelj, Mosquito, avril 2003, 64 pages

Publicités

Sur la terre comme au ciel

30 mars 2014

surlaterrecommeauciel-cv-1.jpg surlaterrecommeauciel-cv-2.jpg

Attention, il y a du gore là dedans, style dessin comics, … mais version « ketchup » à vous faire peur sans en faire de cauchemar… vous voilà prévenu histoire de ne pas être étonné par cette version surréaliste et métaphysique des mésaventures d’une escouade de GI’s en plein dans les Ardennes belges alors que la Seconde Guerre Mondiale bascule.

Rythme et action sont au rendez-vous avec quelques surprises apocalyptiques où les Anges se mêlent aux hommes pour l’éternel combat entre le Bien et le Mal… Et il y a même de beaux sentiments au milieu de cette violence captivante et des hommes qui savent se vivrent et se tenir en « super-héros » !?!

Pour les amateurs, c’est un mélange de « D-Day, le jour du désastre » dont ces pages parleront bientôt et d’ « Evil Dead » : bref un superbe album qui en fait trop… et c’est tout ce qui fait son « charme » !

Sur la terre comme au ciel, Tomes 1 et 2, (D : Peter Snejbjerg ; S : Peter Tomasi) Soleil, Collection « Culture Comics » (Septembre 2004, Novembre 2004), chaque volume : 96 pages

Pour acheter le tome 1 sur Amazon, cliquez ici.

surlaterrecommeauciel-pl-1.jpg surlaterrecommeauciel-pl-2.jpg

La vigie

17 mars 2014

Étonnante rencontre entre une barre d’immeuble et les tranchées de la guerre de 14-18… !

Feucherolles-Les-Essarts, 11 novembre 2000, le vieux Caporal chef André Laheurtière manque à l’appel pour la cérémonie au monuments aux morts… ? Son décès s’accompagne d’une nuit sanglante dans une barre de HLM construite juste en dessous de sa maison… Et le lecteur de découvrir que l’histoire se répète, étonnement, étrangement…

Le ton est ironique, grinçant dans la dénonciation sociale des magouilles municipales. Le regard est sans complaisance devant les misères humaines. L’imaginaire surréaliste se révèle terriblement efficace pour faire de cet album une invitation à regarder autrement le monde qui nous entoure et le dessin de Chauzy n’y est pas pour rien !

Une étonnante tranche de vie !

La Vigie, (D : Jean-Christophe Chauzy, S : Thierry Jonquet), Casterman, collection « Univers d’auteurs », septembre 2001, 56 pages


Pour acheter ce tome sur Amazon, cliquez ici.


Coupures Irlandaises

24 février 2014

Au cours d’un séjour linguistique dans une famille d’accueil à Belfast, Nicolas et Chris, deux jeunes bretons, découvrent la dure réalité du conflit Nord Irlandais dans les années 80. Pluie, grisaille et petites irlandaises sont au programme mais l’histoire « avec sa grande Hache » dirait Perec, leur réserve une autre aventure humaine…

Kris, le scénariste du fameux « Un homme est mort », illustré par Etienne Davodeau, nous livre ici l’expérience de son adolescence où, à 14 ans, il s’est retrouvé plongé dans les tensions vécues par une famille irlandaise catholique habitant un quartier encerclé par les militaires britanniques. L’expression du dessin de Vincent Bailly, ses couleurs donnent au récit toute la profondeur d’une expérience adolescente.

Coupures Irlandaises, (S : Kris ; D : Vincent Bailly) Futoropolis, mai 2008, 80 pages dont 16 pages de dossier historique

Pour acheter ce tome sur Amazon, cliquez ici.

Le Fils de l’Ogre

9 janvier 2014

fils-de-logre-cv

« J’avais envie de traiter le penchant pour la cruauté que peut avoir l’être humain« 

Grégory Mardon est avant tout connu pour ses chroniques urbaines et intimistes. Il a su conquérir son public avec des récits comme « Corps à Corps » ou « Incognito ». En abordant un conte moyenâgeux, l’auteur conserve son art de l’atmosphère, sa capacité à suggérer ce qui hante nos êtres intérieurs.

Ses planches en noir est blanc sont les sombres enluminures des aventures d’un orphelin à la violence encore inassouvie. Les riches heures de ses conquêtes n’éteindront jamais la source sombre de sa fougue guerrière. Le destin est aussi cruel que facétieux lorsqu’il s’agit de trouver le repos de âme !

Grâce au dessin, ce conte a la force et les accents de l’expressionnisme allemand auquel Grégory Mardon se réfère explicitement : quelle terrifiante leçon !

Du grand art : pour le dessin comme pour la narration !

Le Fils de l’Ogre de Grégory Mardon édité chez Futuropolis, en janvier 2009, 72 pages (21,5 x 29 cm)

Pour acheter ce tome sur Amazon, cliquez ici.

fils-de-logre-pl-2 fils-de-logre-pl-1 fils-de-logre-pl-4

Lune de guerre

26 novembre 2013

lune-de-guerre-cv.jpg

Une tranche de société à l’aigre doux !

Deux grands noms de la Bande Dessinée pour un album qui a séduit de nombreux lecteurs tant le dessin d’Hermann met en scène avec force les caractères trempés qui s’affrontent progressivement.

Au cours d’un mariage, le père de la marié reproche au restaurateur de leur servir des tomates dont les crevettes ne sont pas fraîches… ce qui va s’envenimer avec des séquestrations dans les toilettes et exploser en drame… Les mécanismes de la tragédie sont rendus dans leurs enchaînement implacables.

La bêtise humaine, avec ses calculs, ses susceptibilités, trouve ici un album saisissant, hélas très convainquant…

Lune de guerre, (S : Van Hamme ; D : Hermann) Dupuis, Collection « Aire Libre », janvier 2000

Pour acheter ce tome sur Amazon, cliquez ici.

lune-de-guerre-pl.jpg

300

2 novembre 2013

Pour le plaisir des yeux, pour découvrir le graphisme unique de Frank Miller…

300 reprend en l’adaptant le récit de la résistance héroïque de Sparte face à l’invasion perse : la fameuse bataille du défilé des Thermopyles. Xerxès le roi-dieu, avec ses guerriers innombrables, veut faire plier la Grèce, terre de liberté et de démocratie. 300 guerriers d’élite, avec à leur tête le roi Léonidas, se tiendront dans le combat, inflexibles dans la mort et la gloire.

Les plans de Frank Miller, extraordinairement mis en couleur par Lynn Varley, sont somptueux de cadrage, de découpage, de mise en dynamique. Le jeu des répétitions force l’énergie brutale de ces planches et campe de façon saisissante la violence de ce combat. Son travail du noir rehausse les mouvements, les détails.

Ici c’est tout le trouble de la force et de la violence qui éclate en une réflexion insidieuse sur le fascisme et le fanatisme.

300 de Frank Miller édité chez Rackham, janvier 1999, 96 pages

Pour acheter ce tome sur Amazon, cliquez ici.

Mon voisin le Père Noël

13 juillet 2013

Pere Noel Bonifay Casterman Couv

Un conte de Noël… mais pour adulte ! Car s’il parle du Père Noël et de qui va lui succéder, cet album parle aussi de sombres violences, de fautes lourdes qui hantent chacun des deux voisins de paliers. Un conte tissé de remords, d’expiation et de rachats sur fond de fête, de quête du bonheur et de chance tendue à celui qui veut la saisir…

Le ton est sensible mais loin de la naïveté, comme le dessin dont le trait est très réaliste mais avec une couleur qui sait devenir lumineuse ouvrant ainsi à l’imaginaire et au rêve… couleur en harmonie avec la fin de l’album qui sait laisser le lecteur faire lui-même la part de son chemin…

Ce magnifique cadeau de Noël est offert à celui qui accepte de le recevoir !?!

Mon voisin le Père Noël, (S: Philippe Bonifay; D: Béatrice Tillier), Casterman, Coll. « Un Monde », Novembre 2005

Pour acheter ce tome sur Amazon, cliquez ici.

p-noel-bonifay-pl-casterman.jpg

7 missionnaires

12 mars 2008

7-missionnaires-cv.jpg

Le scénariste de « De Cape et de Crocs » n’aura décidément pas fini de nous régaler, de sagesse et d’humour…

Dans la série des « Sept« , lancée par Delcourt, Alain Ayrolles nous convie à redécouvrir les sept péchés capitaux étrangement mis en œuvre à travers sept moines irlandais expulsés de leur monastère pour être envoyés convertir des vikings sanguinaires.

Cet album est un régal de burlesque avec des dialogues bien ciselés et un dessin qui sait soigner l’aspect « drame historique ».

L’album idéal à lire et à offrir en ce temps de carême et de conversion ! Qui, déjà, a dit que « Dieu écrit droit avec des lignes courbes » ?

7 Missionnaires, (S : Alain Ayrolles, D : Luigi Critone), Delcourt, mars 2008, 56 pages

Pour acheter ce tome sur Amazon, cliquez ici.

7-missionnaires-planche1.jpg 7-missionnaires-planche3.jpg 7-missionnaires-planche10.jpg 7-missionnaires-planche12.jpg

Le sourire du clown (T.2)

3 janvier 2008

sourire-clown-2-cv.jpg

Il a fallu attendre deux ans pour ce deuxième album d’une trilogie qui s’annonce dense, surprenante, captivante : la cité des « Hauts Vents », avec ses barres d’immeubles et son isolement est sous tension depuis que des meurtres viennent renforcer l’image dégradée de la cité.

Autour de cet enjeu plein d’actualité se noue une intrigue inattendue où trafic de drogue, influence religieuse et consolation du rire s’entrecroisent pour mieux tenir les habitants sous leur pouvoir et berner les médias. Pour pleinement bénéficier de cette lecture, il faudra cependant vous munir du premier tome et le relire tant les destins des personnages sont intriqués, tant le scénario joue brillamment avec le flash-back ou les variations d’angle de vue. Tout se tient et s’orchestre pour laisser planer le doute sur les motivations mystérieuses de certains protagonistes.

Ce passionnant thriller social est servi par un dessin et des couleurs qui viennent contraster avec le climat décrit. Le cadrage et un trait réaliste jouent le reportage tandis que les couleurs pleines de poésie et de finesse renforcent un climat d’empathie au ton pastel… Il va maintenant falloir attendre le troisième et dernier tome…

Le sourire du clown, (T.2) (S: Luc Brunschwig, D: Laurent Hirn), Futuropolis, Novembre 2007


Pour acheter ce tome sur Amazon, cliquez ici.


sourire-clown-2-pl.jpg