Posts Tagged ‘médiéval’

Messire Guillaume

11 février 2014

Le jeune Guillaume de Saunhac refuse d’accepter la mort de son père. Fort d’ingrédients médicinaux qu’il a prélevés du laboratoire paternel qui alliait herboristerie et magie blanche pour soigner les gens, riche d’aptitudes inattendues qu’il va découvrir au long de sa quête, soutenu par la présence du chevalier de Brabançon, d’un joli troubadour et d’une chèvre capricieuse, Messire Guillaume nous ouvre la route des contrées lointaines vers le sommet du monde en compagnie d’hommes-dogues, de visages-torces, d’un aigle-lion.

Le Moyen Age impitoyable et dur laisse surgir un univers fantastique qui revisite en un conte magique les mythes du XIIIème siècle.

Le dessin fin et précis de Matthieu Bonhomme sait jouer avec les espaces et les couleurs. Le scénario de Gwen de Bonneval confère aux personnages une belle épaisseur en un rythme et en des dialogues soutenus.

Une très belle quête initiatique médiévale !

Messire Guillaume, (T.1 et 2) (D : Matthieu Bonhomme, S : Gwen de Bonneval) Dupuis, Collection « Repérages », janvier 2006 et mai 2007

Pour acheter le tome 1 sur Amazon, cliquez ici.
Pour acheter le tome 2 sur Amazon, cliquez ici.
Pour acheter l’intégrale sur Amazon, cliquez ici.

Publicités

Le Fils de l’Ogre

9 janvier 2014

fils-de-logre-cv

« J’avais envie de traiter le penchant pour la cruauté que peut avoir l’être humain« 

Grégory Mardon est avant tout connu pour ses chroniques urbaines et intimistes. Il a su conquérir son public avec des récits comme « Corps à Corps » ou « Incognito ». En abordant un conte moyenâgeux, l’auteur conserve son art de l’atmosphère, sa capacité à suggérer ce qui hante nos êtres intérieurs.

Ses planches en noir est blanc sont les sombres enluminures des aventures d’un orphelin à la violence encore inassouvie. Les riches heures de ses conquêtes n’éteindront jamais la source sombre de sa fougue guerrière. Le destin est aussi cruel que facétieux lorsqu’il s’agit de trouver le repos de âme !

Grâce au dessin, ce conte a la force et les accents de l’expressionnisme allemand auquel Grégory Mardon se réfère explicitement : quelle terrifiante leçon !

Du grand art : pour le dessin comme pour la narration !

Le Fils de l’Ogre de Grégory Mardon édité chez Futuropolis, en janvier 2009, 72 pages (21,5 x 29 cm)

Pour acheter ce tome sur Amazon, cliquez ici.

fils-de-logre-pl-2 fils-de-logre-pl-1 fils-de-logre-pl-4