Posts Tagged ‘fantôme’

Quand souffle le vent

19 avril 2014

Quand souffle le vent cv

Cyril Bonin, c’est le trait si singulier de la série Fog. Il met ici ses traits anguleux au service de la rencontre entre le monde pesant des mines du Nord et l’univers chatoyant des gens du voyage… Rencontre réussie en un tome attachant, d’un classicisme qui sait capter son lectorat et le guider pas à pas par la main au travers des tensions sociales.

Le scénario de Laurent Galandon fait resurgir les fantômes d’un passé qui pèse sur la ville minière, unissant dans la malédiction les maîtres de la ville et les mineurs décimés à coup de grisou face à la fascinante insoumission des Tsiganes.

Un bon one shot sur fond du début du 20ème siècle.

Quand souffle le vent (S : Laurent Galandon; S : Cyril Bonin) édité chez Dargaud collection « Long Courrier », mars 2009

Pour acheter ce tome sur Amazon, cliquez ici.

Quand souffle le ven p1 Quand souffle le ven p5 Quand souffle le ven p2

Publicités

Halloween

26 décembre 2013

halloween-cv.jpg

« A tous ceux qui sont morts et qui me parlent encore » telle est l’exergue de cet album réédité chez Humanoïdes Associés en octobre 2006 avec 26 planches inédites.

Ce petit bijou est à mettre dans toutes les mains, celles des petits comme celles des grands.

Cet album est comme un conte sur la fête des morts et le goût de la vie, malgré l’absence, malgré le vide. Avec Asphodèle, prise dans le deuil de son frère, laisser vous rencontrer par ce fantôme qui du gouffre de la mélancolie vous fera sortir avec le sourire.

Les vers du texte sont amplifiés par de magnifiques planches toute de silence orangé et de retenu.

Une lecture tout en joyeuse intériorité !

Halloween de Olivier G. Boiscommun réédité chez Humanoïdes Associés Octobre 2006, 56 pages avec 26 planches inédites

Pour acheter le tome 1 sur Amazon, cliquez ici.

halloween-pl-1.jpg hallowee-pl-34.jpg hallowee-pl-35.jpg hallowee-pl-40.jpg

Le Dérisoire

14 juillet 2013

derisoire-cv.jpg

Pour la surprise, la fascination et le plaisir des yeux !

Olivier Supiot a su ici offrir une couleur et une lumière digne d’un Mattotti, à l’univers onirique d’Eric Omond où les métaphores de la vie et de la mort nous font naviguer entre féerie resplendissante et morbide implacable. Mise en page, cadrage, format de l’album capturent un univers fantastique où l’atmosphère de plomb et de rouille est palpable…

L’histoire est celle d’un capitaine au navire inachevé, hanté par les fantômes des marins qui sont morts, et dont l’univers va basculer avec la croisière qu’organise une femme étrange.

Le Dérisoire (D : Olivier Supiot ; S : Eric Omond), Glénat, Collection « Carrément BD », avril 2002, 56 pages

Pour acheter ce tome sur Amazon, cliquez ici.

derisoire-pl.jpg

Okko (T.5)

4 juin 2009

okko5 cv

Troisième cycle du rônin Okko, le célèbre chasseur de démons, le cycle de l’air, un air plein de tourbillon et de tornades violentes…

Venu pour sortir de sa léthargie la fille de dame Mayudama, la petite bande de nos héros ne se doute pas des fantômes qui vont alors remonter du passé et des mortels combats qui vont les terrasser avec un samurai en bunraku… Noburo avait raison de voir dans le cadavre de l’oiseau mort, un sombre présage.

Les déçus du dernier tome vont donc avoir de quoi renouer avec cette série à l’univers fantastique aussi moyenâgeux que japonisant. Les cadrages et découpages soulignent à la perfection l’intensité des mouvements et des actions

Okko  (T.5, Cycle de l’air T.1) de Hub, chez Delcourt, collection « Terres de légendes », édité en avril 2009

Pour acheter ce tome sur Amazon, cliquez ici.

okko5 p1 okko5 p2

okko5 p3 okko5 p4