Posts Tagged ‘absurde’

Naciré et les machines

30 avril 2014

Dans la Cité-Usine, une ville sur-industrialisée, rongée par la rouille grimpante, Naciré tombe amoureux d’une garde-barrière qu’il aperçoit chaque fois qu’il conduit sa locomotive jaune. En fait cette mystérieuse Mlle Guili-Guilistein au beau visage mélancolique, qui ne sait même pas ce qu’est une montagne… est un automate. Ils décident de s’enfuir dans sa locomotive, et se trouvent rapidement pris dans une guerre à laquelle personne ne comprend rien…

Ces albums sont à déguster et à savourer comme un conte et non comme un concentré d’adrénaline ou de suspens… Amateurs de 24 heures Chrono, s’abstenir… sauf si vous savez aussi goûter la gratuité d’une réflexion poétique, à la sauce Délicatessen, sur l’homme, sur l’absurde, sur ce qui fait une machine, sur la source de notre existence…

En réussissant à camper un monde qui n’appartient qu’à lui, Frédéric Pontarolo parvient dès cette première série à construire une belle ode poétique qui se révèle comme un antidote à la déshumanisation des relations !

Pour les grands cœurs des temps modernes !

Naciré et les machines, série complète en trois tomes, de Frédéric Pontarolo, éditée par Casterman de janvier 1999 à octobre 2000, 64 pages chaque album.

Pour acheter le tome 1 sur Amazon, cliquez ici.
Pour acheter le tome 2 sur Amazon, cliquez ici.
Pour acheter le tome 3 sur Amazon, cliquez ici.

Publicités

Monsieur noir

13 avril 2014

Bienvenu dans un monde étrange et fascinant…

Monsieur Noir, le propriétaire du château BlackTales, revient tous les sept ans afin de faire signer son bail de location. Peu importe la personne qui signe, l’essentiel c’est que le paraphe soit effectué par le stylo plume du dit Monsieur Noir qu’il confie à son locataire… Or voilà que Lord Charleston, actuel maître des lieux, a perdu le stylo. La lutte entre les Tohus qui dominent ce monde et le Bohus qui ne cessent de comploter s’annonce animée. Surtout que vient d’arriver Fanny, orpheline et nièce de l’actuel locataire…

Il y a beaucoup de loufoqueries dans ces deux albums édités maintenant en version intégrale, avec un côté Alice au pays des merveilles, mais aussi de l’absurde et de la cruauté. Jean Dufaux n’a eu de cesse de jouer ici sur les contrastes de la vie. Rire, effarement, dégoût, pitié, indignation, attachement se mêlent sans cesse en des planches superbes et parfois froides, lugubres ou terribles, le tout en un dessin faussement enfantin.

L’univers de Monsieur Noir est étrange, mystérieux, résistant jusqu’au bout aux lecteurs. Ce qui en fait un grand album à lire et à relire.

Monsieur noir, Série complète en deux tomes, (D : Griffo ; S : Jean Dufaux), Dupuis, «Collection « Aire libre », édités en octobre 1994 et en juin 1995, réédités en version intégrale en janvier 2006

Pour acheter l’intégrale sur Amazon, cliquez ici.

L’histoire du corbac aux baskets

29 août 2013

histoire-du-corbac-aux-baskets-cv-400.jpg

La guigne pour Armand Corbackobasket, ce n’est pas tellement de s’être réveillé un « beau » matin transformé en corbeau… mais c’est d’avoir gardé ses baskets alors qu’il n’est plus que plumes et bec…

Voilà qui n’est guère supportable car cela fait désordre, subversif… Il ne lui reste donc plus qu’à aller consulter un psychanalyste pour savoir de quelle profondeur de son inconscient relève une telle métamorphose !

La satire, derrière l’absurde et l’humour décapant, se fait dénonciation du monde du travail et de notre société uniforme. Et le lecteur glisse avec Armand dans un délire psychédélique…

Sauvagement drôle !

L’histoire du corbac aux baskets, de Fred, aux éditions Dargaud, octobre 1993, 60 pages

Pour acheter ce tome sur Amazon, cliquez ici.

histoire-du-corbac-aux-baskets-pl-p.jpg