Posts Tagged ‘vol’

Naciré et les machines

30 avril 2014

Dans la Cité-Usine, une ville sur-industrialisée, rongée par la rouille grimpante, Naciré tombe amoureux d’une garde-barrière qu’il aperçoit chaque fois qu’il conduit sa locomotive jaune. En fait cette mystérieuse Mlle Guili-Guilistein au beau visage mélancolique, qui ne sait même pas ce qu’est une montagne… est un automate. Ils décident de s’enfuir dans sa locomotive, et se trouvent rapidement pris dans une guerre à laquelle personne ne comprend rien…

Ces albums sont à déguster et à savourer comme un conte et non comme un concentré d’adrénaline ou de suspens… Amateurs de 24 heures Chrono, s’abstenir… sauf si vous savez aussi goûter la gratuité d’une réflexion poétique, à la sauce Délicatessen, sur l’homme, sur l’absurde, sur ce qui fait une machine, sur la source de notre existence…

En réussissant à camper un monde qui n’appartient qu’à lui, Frédéric Pontarolo parvient dès cette première série à construire une belle ode poétique qui se révèle comme un antidote à la déshumanisation des relations !

Pour les grands cœurs des temps modernes !

Naciré et les machines, série complète en trois tomes, de Frédéric Pontarolo, éditée par Casterman de janvier 1999 à octobre 2000, 64 pages chaque album.

Pour acheter le tome 1 sur Amazon, cliquez ici.
Pour acheter le tome 2 sur Amazon, cliquez ici.
Pour acheter le tome 3 sur Amazon, cliquez ici.

Publicités

Les Gouttes de Dieu (T. 1 à 15)

17 octobre 2010

                       

Tous les trois mois, une petite merveille tombe dans les rayons de BD… A chaque volume, cette série de Manga, les Gouttes de Dieu, ne cesse de solliciter avec régal nos papilles et notre esprit.

Au travers du duel oenologique de Shizuku et de Tomine, ce sont les terres, les vignoles et les hommes que nous apprenons à connaître, mieux, à estimer, à savourer. La découverte des vins se fait histoire d’hommes, paraboles de réconciliation, d’itinéraire d’humanité.

Bien sûr, en refermant un de ses albums, il est difficile de ne pas se précipiter chez son caviste préféré pour commander ce que l’on vient de découvrir et de saliver par papier interposé… la beauté a toujours ses dangers !

Pour ceux qui seraient passé à coté des Gouttes de Dieu, cette série raconte la quête de 12 apôtres, 12 vins qui conduiront les deux fils du prestigieux œnologue Yutaka Kanzaki vers un 13ème et mystérieux vin, inconnu de tous, surnommé « Les Gouttes de Dieu ». Chasse au trésor, enquête policière, retour sur soi-même, aventure intérieure confrontent les deux frères au caractère et au parcours opposés… 

Pour ceux qui auraient délaissé cette série, ce 15ème volume dévoile le quatrième apôtre et met le vin au service d’une intrigue policière, tout en nous initiant aux charmes des bouteilles hors d’âge…

Le scénarion de Tadashi Agi tient en haleine son lecteur sans sombrer dans un didactisme œnologique trop pesant. Les subtilités des terroirs, l’enjeu des appellations s’enchaînent avec bonheur. Le dessin réaliste de Shu Okimoto accompagne d’un trait très suggestif ce monde de caves et de restaurants, faisant « exploser » ses planches lorsqu’il s’agit de convier le lecteur aux senteurs et aux lueurs d’un vin.

Les Gouttes de Dieu, Tome 15 (S : Tadashi Agi ; D : Shu Okimoto) Glénat, Collection Seinen, de  mars 2008 à septembre 2010, 240 pages (format 13×18 cm)