Posts Tagged ‘Québec’

Pyongyang

4 janvier 2014

Guy Delisle est un dessinateur Québécois installé en France. Il est aussi bien auteur de Bandes Dessinées qu’animateur de dessins animés. Dans ce cadre, il est envoyé durant trois mois pour superviser le travail d’intervallisme en Corée du Nord dont les tarifs sont imbattables dans le domaine de l’animation. Le lecteur est invité, comme dans l’album « Shenzhen », à découvrir la vie dans la capitale d’un des états les plus fermés du monde.

A Pyongyang, les étrangers sont aussi rares que surveillés. Il ne faudrait pas que leur présence, encadrée d’un guide et d’un traducteur, vienne à pervertir les mentalités des masses laborieuses entièrement acquises au « Juché ».

Dans les dernières pages de Shenzhen, Guy Delisle nous avait prévenu : « Si un jour je mets toutes ces anecdotes en images, ça donnera forcément l’impression d’avoir été un séjour formidable. J’imagine que même l’ennui, une fois sorti de son contexte, se sublimera et prendra une forme divertissante… un peu comme fait la mémoire ». Avec son art de garder sa distance tout en racontant ce qu’il vit, l’auteur construit un album étonnant où se croisent choc des cultures, fraîcheur de vue, tendre ironie de l’anodin et surréalisme des conditions de vie.

Chronique autobiographique, reportage, cet album est surtout un bijou de narration où le moindre détail quotidien renvoie à une conception de l’homme et de la société qu’il peut construire. C’est une immense invitation à un voyage intérieur et social au dépaysement garanti !

Pyongyang par Guy Delisle, édité par L’Association, collection « Ciboulette », 176 pages en noir et blanc, mai 2003

Pour acheter ce tome sur Amazon, cliquez ici.

Les derniers corsaires

9 novembre 2013

dernierscorsaires-cv.jpg

Le dessin avec ses variations de tons entraîne immédiatement le lecteur dans un monde d’autrefois : celui d’un sous-marin anglais durant la Deuxième Guerre mondiale. S’inspirant de faits réels, le huit clos et le contexte des combats offrent une réflexion sur la confrontation des tempéraments entre le capitaine Wallis et son second Wolf, sur le drame des choix et des devoirs d’un commandant.

Pression, ambition, stratégie sont au rendez-vous dans un graphisme qui rappelle celui de Blain et une atmosphère à la « Black et Mortimer ». Le roman d’aventure s’approfondit en un drame psychologique où l’honneur s’offre une seconde chance…

Voilà une superbe entrée dans la BD québécoise, avec un dossier final qui ouvre de façon surprenante la destinée tragique du « Thorn »…

Les derniers corsaires, (D : Jocelyn Houde; S : Marc Richard), Edition de La Pastèque, avril 2006, 62 pages

Pour acheter ce tome sur Amazon, cliquez ici.

dernierscorsaires-pl.jpg

Confessions (« Magasin Général » T.4)

17 novembre 2008

confesions-cv

Le tremblé du dessin, l’atmosphère de ses couleurs, la douce sympathie pour les habitants de Notre dame des lacs irradient cette série et tout particulièrement ce quatrième album fait de regard, de silence, de poids du non-dit et de la rumeur… Ce travail à quatre mains de Régis Loisel et Jean-Louis Tripp est vraiment superbe et surprenant.

Dans Confessions Marie et Serge tentent de trouver la juste place de leurs relations, entre le désir de marie, la réserve de Serge, les pressions des commères et l’amitié bourrue des amis.

Dans ce tome, Magasin Général prend le temps des tâtonnements et la lenteur de la pudeur… Superbe !

Confessions (« Magasin général », t.4) de Jean-Louis Tripp et Régis Loisel édité chez Casterman, novembre 2008, 72 pages

Pour acheter ce tome sur Amazon, cliquez ici.

confesions-pl1 confesions-pl7 confesions-pl8