Posts Tagged ‘poésie’

Mâle de Mer

25 novembre 2013

male-de-mer1

Que c’est beau ! Que c’est fort !

Jamais une Bande Dessinée n’a autant mérité d’être appelé un roman graphique : le texte de Laetitia Villemin a la densité, la rythmique d’un texte poétique, entêtant, martelant cette histoire d’orpheline aux rencontres improbables ; quant au dessin de Guillaume Sorel, il est aussi dense en atmosphère qu’en finesse descriptive.

Quel chef d’œuvre !

Ephémère, la belle Ephémère de Doëlan, en Bretagne, est de celle que le destin scelle dans l’abandon : par le décès trop tôt venu de sa mère ; par la disparition de son marin de père, enfermé dans son silence ; par la fuite de son bel étranger puis par la lâcheté du fils qui naît de cette rencontre.

Gravé dans le blanc des pages, le noir des dessins de Guillaume Sorel est superbe. En l’absence de ces couleurs qui faisaient la splendeur d’albums comme « Typhaon » et de « L’Île des morts », son trait se hisse à la beauté poétique comme, dans un autre graphisme, Baudouin avait sû le faire avec « Voyage ». Quel univers !

Cet album ne laissera personne indifférent. Certains trouveront le texte trop alambiqué, d’autres le dessin trop dénudé… mais pour Idées BDs c’est un album « phare » !!!

Mâle de Mer, (S : Laetitia Villemin ; D : Guillaume Sorel) édité chez Casterman Collection « Ecritures » en janvier 2009, 152 pages format 17,2×24

Pour acheter ce tome sur Amazon, cliquez ici.

male-de-mer-pl-1 male-de-mer-pl-2 male-de-mer-pl-3

Publicités

Un homme est mort

8 novembre 2013

Gallimard, Davodeau Homme Cv

Le réalisme de Davodeau fait merveille une fois de plus pour nous donner d’entrer dans une aventure humaine : René Vautier, recherché par la police car cinéaste engagé, est mandaté par la CGT pour tourner un documentaire dans la tourmente sociale des mouvements ouvriers de 1950. Le 17 avril, à Brest, la police tire sur la foule faisant un mort.

Les auteurs s’attachent alors à décrire le tournage du film qui va s’en suivre, son montage précaire et surtout sa projection nocturne aux quatre coins de la ville assiégée. Derrière ce devoir de mémoire, c’est la violence et la détermination qui sont rendues palpables, l’abattement et l’engagement. Il y a le poème d’Eluard, « Au rendez-vous allemand » et le silence extraordinaire de certaines planches.

Jamais un travail didactique n’a été aussi poétique ! L’émotion si politique !

Un homme est mort, (D : Etienne Davodeau ; S : Kris) Futuropolis/Gallimard, Octobre 2006, 80 pages

Pour acheter ce tome sur Amazon, cliquez ici.

Davodeau Homme Pl

Bulles et nacelle

16 octobre 2013

Bulles et Nacelle cv

Que du bonheur ! Que de la poésie !

Charlie est une petite souris pleine de choses à écrire mais bien solitaire, mais bien en mal d’écriture… et c’est toute l’aventure de son destin d’artiste que les planches, avec simplicité, avec poésie, avec silence et suggestion nous livrent au fil de l’album.

Que les planches sont belles, sensibles ! C’est vraiment de la poésie graphique !

Dilliès, rappelez-vous, est l’auteur de Betty Blues chez Paquet ! Du dessin au service de l’aventure poétique et humaine de Little Rice, un canard trompettiste … Ici la souris est guitariste mais bien seule avec son oiseau solitude…

Magique !

Bulles et nacelle, « les aventures de Charlie la souris ou les vicissitudes du muride solitaire » de Renaud Dilliès, chez Dargaud collection « Long Courrier », juin 2009, 80 pages

Pour acheter ce tome sur Amazon, cliquez ici.

Bulles et Nacelle pl 0 Bulles et Nacelle pl.1 Bulles et Nacelle pl.2