Posts Tagged ‘musique’

La Guerre d’Alan

22 janvier 2014

Trois tomes pour le récit de la vie d’Alan Ingram Cope qu’Emmanuel Guibert avait commencé à nous raconter en avril 2000.

Alan est un américain qui vit en France. De sa rencontre avec Emmanuel Guibert est né ce récit sur la deuxième guerre mondiale tel qu’il la vécue. Une guerre, pour lui, non pas de tant de bruits et de fureurs, car il a débarqué à Dunkerque en février 45, le jour de ses 20 ans. Mais une guerre faite de petits événements précieux, de moments inattendus, d’amitiés et de rencontres perdues, retrouvées, qui font se dévoiler autrement la vie.

L’amitié qui lit les deux hommes est palpable dans la qualité, la finesse et l’intimité de l’approche d’Emmanuel Guibert. Ses planches ont la retenue et l’élégance d’un respect pour cette vie qui s’éclot avec étonnement.

Graphiquement c’est une belle leçon, très riche dans la variété de ses approches : tout un art du récit !

La Guerre d’Alan – 3 tomes (scénario et dessins d’Emmanuel Guibert, d’après les souvenirs d’Alan Ingram Cope), L’Association, collection « Ciboulette », mars 2008, 122 pages

Pour acheter le tome 1 sur Amazon, cliquez ici.
Pour acheter le tome 2 sur Amazon, cliquez ici.
Pour acheter le tome 3 sur Amazon, cliquez ici.

Publicités

Betty Blues

12 octobre 2013

Betty Blues reçut le prix du premier album du festival d’Angoulême en 2004. Ce succès a pu desservir cet album tout en atmosphère, certains lecteurs s’attendant à un album plus « léché », à un scénario plus dense. Ils sont alors passés à côté de la douceur et de la lenteur d’un récit tout en déprime « jazzy », le récit d’une déception amoureuse avec ce que cela veut dire de dégoût de la vie et de volonté de repartir à zéro.

Rice le canard est un trompettiste passionné de jazz et tandis qu’il se défonce sur la scène, sa femme part avec un riche client. Il décide alors de tout plaquer, à commencer par son instrument de musique, le cœur brisé.

Le griffonné du dessin est très évocateur de la noirceur de cet itinéraire, ce que soulignent parfois de superbes aplats de hachures ou la colorisation de Anne Claire Jouvray.

Avec Betty la perruche, Bowen le hibou, ces 80 pages sont le temps d’un récit tout en spleen et en nouveau regard sur la vie.

A redécouvrir pour mieux se laisser toucher…

Betty Blues de Renaud Dillies aux Editions Paquet, Collection « Blandice », août 2003, 80 pages

Pour acheter ce tome sur Amazon, cliquez ici.

Le Marquis d’Anaon (T.5)

24 juin 2008

Décidément chaque album du Marquis d’Anaon est un festival d’aventure, de contexte et de réflexion !

Jean-Baptiste Poulain apprend par notaire interposé qu’il hérite 10.000 lires d’un inconnu qui vient de disparaître en Égypte mangé par trois crocodiles… Une visite éclaire à son domicile le convainc de se rendre à son tour au Caire pour mieux connaître l’étrange destinée de cet Umberto Leone à la chambre étrangement vidée de ses meubles depuis que ce donateur s’est passionné pour la pyramide de Kheops et pour l’« Arcana Arcanorum », le secret des secrets, que le monument recèlerait… !

Le dessin de Mathieu Bonhomme se délecte dans les décors et le contexte égyptiens et le scénario de Fabien Vehlmann joue une fois de plus avec finesse et humour !

Bref c’est le genre d’album que l ’on dévore avec délectation, gourmandise, heureux de le relire et de reprendre les autres albums de cette série qui grandit à en devenir un très grand classique de la BD d’aujourd’hui !

Le Marquis d’Anaon t.5 : « La chambre de Khéops » (S : Fabien Vehlmann ; D : Mathieu Bonhomme) Dargaud, juin 2008

Pour acheter ce tome sur Amazon, cliquez ici.