Posts Tagged ‘Jean-David Morvan’

Sept Yakuzas

26 octobre 2008

Dans la série des « 7 » vous avez demandé la version « Kill Bill » : elle est enfin arrivée : régalez-vous car vous n’allez pas être déçus !?!

Pourtant blasé par 90 années d’existence bien remplie à la tête d’un gang prospère, Kotobuki Ichîro ne va pas être déçu des mésaventures que lui réservent cette histoire en un volume ! Dans le quartier d’Asakusa à Tokyo, la fête populaire Sanja Matsuri va faire vaciller de son trône l’Oyabun incontesté et puissant.

Jean David MORVAN, l’auteur de Sillage, du Cœur des batailles s’en donne à coeur joie et nous avec ! Cela sent le cinéma d’action et de polars, les faits et gestes des mangas, la vieille fidélité des codes d’honneur d’un autre siècle… et on en redemande ! Quant à Takahashi HIKARU son graphisme allie efficacité et esthétisme, explosions et flash back intimiste. Tarantino va adorer !

Un superbe concentré d’adrénaline… tout en douceur !?!

Et pour ceux qui auraient peur de ne rien y connaître et d’être perdu dans le vocabulaire japonais, il y a même un lexique à la fin !?!

Sept Yakuzas (D : Takahashi HIKARU ; S : Jean David MORVAN), Delcourt, septembre 2008, 77 pages

Pour acheter ce tome sur Amazon, cliquez ici.

Le coeur des batailles (T. 2)

2 juillet 2008

Après la Marne (T.1), Verdun !

Nous continuons à suivre les faits qui firent la légende d’Amaréo Zamaï sur les champs de la bataille. Ses actions nous sont racontées le 18 juin 1940, dans une ville presque désertée de ses habitants, par son ancien compagnon d’armes, Blaise Boforlant, dont les écrits diffusèrent et portèrent en exemple la vie de ce soldat étrange et anonyme venu des colonies.

Cette manière de faire permet à Jean David Morvan de plonger son lecteur dans l’action, tout en gardant une certaine distance, marquée par la qualité du dessin de Igor Kordey. C’est sombre, c’est sordide, c’est dur et pourtant le lecteur jamais n’est bassement sollicité. Les évocations des tranchées, l’assault du fort de Vaux sont prenants mais sans chercher à nous happer par une fascination morbide ou voyeuriste : un grand art d’équilibre  qui confère à cette trilogie une de ses grandes qualités !

C’est dérangeant, c‘est puissant…

Le Coeur des batailles , T .2 : « Verdun » (S : Jean David Morvan ; D : Igor Kordey) Delcourt, juin 2008

Pour acheter ce tome sur Amazon, cliquez ici.