Posts Tagged ‘communisme’

Le Tour de Valse

6 décembre 2013

tour-de-valse-cv-f.jpg

Un album sur la force de l’amour, sur les liens qu’il crée, sur les limites qu’il repousse. Un album touchant, émouvant, poignant, troublant, « édifiant »…

Vitor, le mari de Kalia a été arrêté pour « admiration de la technologie étrangère ». En 1953, en URSS, cela permet d’envoyer pour 10 ans en camp, quelqu’un qui ne rentre pas dans le rang… Kalia décide un jour de partir à sa recherche . Pour ses deux enfants qui sont restés, pour elle-même, Kalia tient un journal de bord qu’elle rédige tout au long de son périple en Sibérie. Un « Zek » un ancien prisonnier politique va l’initier à la vie dans le goulag, au fameux « tour de valse » qui récompense les plus méritants…

Ce récit est tout en sentiment, en intériorité. L’attente, le pardon y sont palpables avec des planches qui rendent tangibles les silences et les regards. Quelle belle leçon d’humanité !

Le Tour de Valse, (S : Denis Lapière, D : Ruben Pellejero), Dupuis, Collection « Aire Libre » octobre 2004, 56 pages

Pour acheter le tome 1 sur Amazon, cliquez ici.

tour-de-valse-pl-1.jpg

Publicités

La Loi du Kanun

15 novembre 2013

kanun-cv1.jpg kanun-cv2.jpg kanun-cv3.jpg

La loi du Kanun qui régit le nord de l‘Albanie légifère notamment la vengeance, les règles de vendetta. A la chute du terrible régime stalinien, c’est dans cette tradition que les habitants vont chercher refuge. Entre autre, lorsque dans une famille,  une vengeance doit s’accomplir et qu’aucun homme n’a survécu, une femme peut alors prendre sa place. Elle change de prénom et de sexe afin que la vengeance familiale puisse se perpétuer.

C’est dans ces liens inextricables que nous nous laissons mener de main de maître mystificateur par Michel Chevereau. L’histoire de chacun des protagonistes n’est pas aussi simple que l’on pourrait y croire et des rebondissements inattendus ponctus chacun des trois volumes de cette série. Amour d’enfance, mafia, règlements de compte, honneur bafoué, fidélités désespérées sont ici des ingrédients très efficaces…

La finesse du trait, les couleurs pastelles, le réalisme parfois onirique de certaines planches rendent très présent cet univers où tout semble se tenir et s’entrecroiser.

Une superbe trilogie, encore trop méconnue …

La Loi du Kanun, Série Complète en 3 Tomes (S : Michel Chevereau ; D : Jack Manini), Glénat, Collection Grafica, avril 2005 à Janvier 2008

Pour acheter le tome 1 sur Amazon, cliquez ici.
Pour acheter le tome 2 sur Amazon, cliquez ici.
Pour acheter le tome 3 sur Amazon, cliquez ici.

kanun-pl2.jpg kanun-pl3.jpg

Berlin, la cité de pierres (T.1)

4 septembre 2009

C’est sûr, la rumeur nous avait prévenus : Jason Lutes est un artiste prometteur mais il est lent… Le Seuil avait pourtant fait paraître ce premier tome de « Berlin, la cité de pierres » en annonçant une trilogie de plus de 600 pages… et cela fait maintenant depuis janvier 2002 que tous ceux qui se sont enthousiasmés pour ce premier livre attendent patiemment la suite de cet ouvrage prometteur ! Et alors ?

Jason Lutes a choisi de nous ouvrir à pleines pages l’ambiance des heures sombres de la République de Weimar, à Berlin, de septembre 1928 au 1er mai 1929. En suivant un journaliste indépendant, Kurt Severing, et une artiste peintre, Marthe Muller, il réussit à rendre compte des enjeux sociaux, artistiques et politiques de ces années 20. Otto Dix, Rosa Luxembourg, Frans Masereel croisent la foule anonyme des personnages secondaires qui doutent de l’avenir et s’inquiètent de cette folie qui gagne le monde alentour.

Ces pages historiques se méritent… Le graphisme ligne clair en noir et blanc, la neutralité des cadrages, la lente mise en place d’une intrigue ne sont pas là pour séduire… Pour Jason Lutes c’est seulement à ce prix de patience et de minutie que le Berlin de l’entre deux guerres devient palpable. Pour ceux qui acceptent cette austérité ce premier volume est un grand moment d’histoire… En attendant les deux autres tomes prévus !?!

Berlin, la cité de pierres (T.1) de Jason Lutes, édité au Seuil en Janvier 2002, 208 pages en noir et blanc (Format 19cmx25,5cm)

Pour acheter ce tome sur Amazon, cliquez ici.