Posts Tagged ‘Belgique’

Airborne 44 (T. 1 et 2)

21 janvier 2014

AIRBORNE t1 cv AIRBORNE t2 cv

Un dytique dessiné directement à l’aquarelle par Philippe Jarbinet, un pro du dessin réaliste.

Airborne 44 est un hommage de l’auteur aux 25 paras américains qui ont trouvé la mort en décembre 44 pour libérer son village des Ardennes belges.

«Certains avaient survécu aux campagnes d’Afrique et d’Italie. Enfant, je voyais ce village comme le paradis. Plus grand, j’ai appris son histoire. Pour moi, il a incarné une dualité qu’on retrouve chez l’homme : le meilleur peut cacher le pire. Cela me rappelle que l’enfer est toujours tapi dans l’ombre. Si la lumière s’éteint, le monde redevient son domaine.»

Durant la bataille des Ardennes, un sergent dans l’armée américaine, Luther Yepsen, vient de se faire arracher deux doigts dans un face à face surréaliste avec un soldat allemand isolés et maintenant lui aussi blessé par une balle dans les côtes. Luther est un artiste qui s’est engagé pour participer aux changements du monde. Avec deux autres soldats et deux enfants juifs recueillis dans la forêt enneigée de décembre, il trouve refuge dans une ferme isolée où la belle Gabrièle les accueillent pour les protéger de la débâcle allemande. Mais sans compter avec l’entêtement d’une poignée de SS qui obéisse avec ténacité à une mystérieuse mission ordonnée par le Reichsführer Himmler lui-même : retrouver un « malgré nous » déserteur, un certain Egon Kellerman, lié aux Einsatzgruppen.

«Là où tombent les hommes» (T.1), «Demain sera sans nous» (T.2) mélangent avec brio et succès les tensions meurtrières de la guerre et la chaleur douce d’une idylle amoureuse, le carnage sanglant de la guerre et le recul des dialogues lucides ou prophétiques des protagonistes, la vivacité d’une intrigue à suspens bien menée et la réflexion es sur les enjeux de l’extermination nazis; la machine à broyer collective et l’unicité des destinées de chacun.

Bref, les deux tomes, édités ensemble, sont un bon et beau moment de BD, un grand moment d’histoire et d’humanité !

Airborne 44, « Là où tombent les hommes » (T.1), « Demain sera sans nous » (T.2) de Philippe Jarbinet édité par Casterman collection « Ligne d’horizon » en septembre 2009

Pour acheter le tome 1 sur Amazon, cliquez ici.
Pour acheter le tome 2 sur Amazon, cliquez ici.

AIRBORNE t1 p AIRBORNE t1 p2 AIRBORNE t1 p6

AIRBORNE t1 p9 AIRBORNE t1 p10 AIRBORNE t1 p11

AIRBORNE t2 p AIRBORNE t2 p2

Publicités

Lydie

3 décembre 2013

60 pages d’une étrange tranche d’humanité où grain de folie rime avec la vie.

Les protagonistes ? Les habitants d’une impasse belge francophone des années 30, l’impasse du Baron Van Dick, rebaptisée « l’impasse du bébé à moustaches » depuis que le bébé de la publicité qui clot la rue s’est retrouvé affublé d’une belle paire de moustaches en graffiti… Et un des charmes de cet album réside dans l’étonnante capacité du dessinateur espagnol Jordi Lafebre à camper chacun des personnages de cette ruelle, en quelques traits, en quelques mimiques. Chacun y trouve son épaisseur, chacun y va de sa présence. Une belle leçon de ligne claire, réhaussée par une colorisation par ordinateur aux teintes tendres et justes.

L’histoire ? C’est une statuette de la vierge, la « Madone à l’enfant perdu » qui la raconte, tissant avec poésie et sensibilité l’histoire boulversante de Camille, une jeune fille à l’esprit un peu fragile qui vit seule avec son père, conducteur de locomotive. Quelques jours après l’accouchement de son enfant  mort-né, Camille annonce que les anges ont entendu sa prière et que sa fille Lydie est revenue… A force de cajoler son enfant invisible, Camille entraîne tout son quartier dans une troublante aventure de tendresse et de compassion.

Merci au scénariste Zidrou de nous offrir ainsi un album aussi dense qu’attachant ! Son « one-shot » est un grand moment !

Lydie, (S : Zidrou; D : Jordi Lafebre) édité chez Dargaud, Collection « Long Courrier », en avril 2010, 60 pages

Pour acheter ce tome sur Amazon, cliquez ici.