Posts Tagged ‘Alan Moore’

V pour vendetta

25 avril 2014

Dans une Angleterre qui a survécu à l’apocalypse nucléaire d’une guerre mondiale règne en maître un parti fasciste, après une épuration politique et ethnique… Un mystérieux V a décidé de détruire ce système. Est-ce un fou imprévisible ? un mythe ? un survivant des camps ? un acteur ? un homme hanté par son passé ?

C’est à une véritable épopée politique que nous convie Alan Moore qui composa son scénario en plein avènement de l’ultralibéralisme cher à Madame Thatcher alors au pouvoir.

Les personnages sont denses, complexes, dérangeants à l’image du dessin de David Lloyd tout en mouvement, en dureté et en tension. L’univers de ces planches est celui du drame sombre et pathétique qui grandit sous nos yeux.

Que ceux qui se sentent rebutés par ce graphisme acceptent de dépasser leur premières réactions. Ils savent maintenant que leurs efforts seront récompensés au-delà de leurs espérances ! Cette œuvre n’est pas simplement un brûlot anti-totalitaire… mais bel et bien un véritable manuel à l’usage de ceux qui veulent s’attaquer au fascisme !

V pour vendetta (S : Alan Moore ; D : David Lloyd), Delcourt, Collection « Contrebande » janvier 1999, 272 pages (format 23cmx33cm)

Pour acheter ce tome sur Amazon, cliquez ici.

Publicités

Watchmen

24 mars 2014

Un monument de la BD pour aborder avec un autre regard l’univers des Comics américains.

Ici, avec Alan Moore, les super-héros sont fatigués. Ils ont pris leur retraite mais surtout ils sont prisonniers de leurs idéaux de justice dans lesquels ils s’empêtrent maladroitement.

Le dessin de Dave Gibbons se met au service d’une trame romanesque très dense, faite de détails astucieusement éparpillés, de constructions répétitives, d’histoires entrelacées. Il faut plusieurs lectures pour approfondir tous les niveaux de lecture qui sont offerts avec une certaine tendresse pour ces héros d’un autre temps…

Préparez-vous à un grand choc !

Watchmen, les gardiens, (S : Alan Moore, D : Dave Gibbons) édition intégrale publiée chez Delcourt en novembre 1998, 398 pages

Pour acheter ce tome sur Amazon, cliquez ici.

From Hell

15 février 2014

from-hell-cv-2.jpg

Et si Jack l’éventreur était en réalité le médecin de la Reine Victoria agissant en service commandé pour remettre de l’ordre dans ce qui pourrait faire chuter la Couronne ?

Telle est l’hypothèse de cet extraordinaire album qui nous conduit à la suite de Frédéric Abberline, fraîchement promu à Scotland Yard, dans le quartier populaire de Whitechapel dont il connaît la misère et l’enfer…

Le dessin de Campbell fait de hachure recrée avec délectation les ambiances des quartiers londoniens des années 1890 et sait rendre de superbes plans fixes envoûtants.

Certes, cette grande fresque de 576 pages se mérite. Elle éprouve, elle demande du temps, de la patience. Mais quelle force sombre ! Quelle atmosphère ! Quelle psychologie ! C’est encore mieux qu’au cinéma !

From Hell (S : Alan Moore; D: Eddie Campbell), Delcourt, Collection “Contrebande”, octobre 2000, 576 pages

Pour acheter ce tome sur Amazon, cliquez ici.

from-hell-pl.jpg