Archive for the ‘Nouveautés’ Category

Notre Mère la Guerre (T.2)

11 octobre 2010

notremerelaguerre t1 cv   

Deuxième complainte de cette triologie qui s’annonce comme une oeuvre majeure sur la Guerre de 14-18.

Cette guerre est devenue un « lieu commun » de la littérature et de la BD… mais l’univers déployé par Kris (scénariste d’un Homme est mort et des Coupures irlandaises : c‘est dire la qualité de son travail et l’exigence de ses albums) a le respect de la vie quotidienne des tranchées, de ses tournades aussi soudaines que sanglantes, tout en tissant une épopée à hauteur d’hommes en un style littéraire qui prend parfois des accents dignes d’Hugo ou de Malraux.

Avec cette deuxième complainte de Notre mère la guerre, il confirme son extraordinaire travail !

La virtuosité du style graphique Maël fait merveille tout au long des 62 planches de ce nouvel album en un lavis en aquarelles sublimement gris et maussade. Ce qui n’est pas rien ! Une émotion forte s’en dégage nous plongeant dans le regard abassourdi de ces hommes.

Troublant, fascinant !

Notre Mère la Guerre (T.2 « Deuxième Complainte ») (S : Kris; D : Maël) chez Futuroplis en septembre 2010, 64 pages au format 22,5×29

     

Publicités

Reign (T.3 « Troisième escadre »)

27 juin 2010

Reign T2 cv

« Troisième escadre » fait honneur à la série explosive « Reign ». Le terrorisme post 11 septembre continue à dynamiter grahisme et intrigue… Attention ça « décoiffe » !

Celle qui était la belle Elisha Baekinski découvre qu’elle est manipulée par ceux qui lancent des attaques terroristes sur Philadelphie. Mais qu’en est-il exactement de cette montée d’actions qui précèdent le discours du Président sur le recours à des forces armées privées…?

Complot, poussées d’adrénaline, explosions sont magistralement soulignés par le dessin efficace de Vincent Cara. Mais, avec « Troisième escadre », Tehy réussit à nous surprendre et à relancer l’intrigue qui devrait tout faire exploser dans le quatrième et dernier volume.

Un bon moment BD à passer en compagnie des auteurs de « Yiu, premières missions »… avec la gourmandise !

Reign (T.3 « Troisième escadre ») (D : Vincent Cara ; S : Tehy), Soleil Productions, juin 2010

Pour acheter ce tome sur Amazon, cliquez ici.

Kaplan & Masson (T.1)

13 juin 2010

KAPLANMASSON cv

De la BD à l’ancienne comme on l’aime !

Didier Convard nous revient avec un petit bijou de feuilleton d’aventures et d’intrigue policière avec la ligne claire modernisée de Jean-Christophe Thibert. Suspens et atmosphère garantis !

Le tandem anglais de Black et Mortimer trouve ici son écho français en la personne d’Etienne Kaplan, chef des services secrets, et Nathan Masson, le savant scientifique et baroudeur. Pour leurs aventures, ils sont entourés de personnages bien typés qui viennent enrichir une superbe galerie de portraits pleine de ressources : le japonais Watabé Sensei, le barman Roger avec son bon sens et ses formules pesées, la secrétaire rousse Line, etc.

Dans ce premier tome, « La Théorie du Chaos », des scientifiques, liés à la création de la Bombe atomique, ont décidé, par remords, de créer un comité de lutte contre la prolifération des armes atomiques. Mais voilà qu’un assassin aussi intrépide que masqué décide de les décimer un à un… Nathan Masson, brillant disciple d’Albert Bernstein, décide d’intervenir pour faire cesser le massacre et poursuivre l’œuvre de son maître lachement précipé du haut d’un balcon d’hôtel parisien… Actions éclatantes, dialogues construits, rebondissements sont alors au rendez-vous, avec rythme et intrigue !

« La Théorie du Chaos »  annonce donc superbement une série qui fleure bon les barbouzes à la Audiard, revus par un Jacobs contemporain à la française !

Kaplan & Masson, (T.1 : la Théorie du Chaos) (S : Didier Convard ; D : Jean-Christophe Thibert) édité par Glénat, collection «Caractère», 56 pages (32 x 24 cm) éditées en septembre 2009

Pour acheter le tome 1 sur Amazon, cliquez ici.

KAPLANMASSON p3 KAPLANMASSON p4 KAPLANMASSON p5

KAPLANMASSON p7 KAPLANMASSON p8 KAPLANMASSON p21

Alpha, Premières Armes (T.1 « Baptême du Feu »)

19 mars 2010

Grâce à Baptême du feu, vous allez tout savoir sur celui qui sera le futur agent Alpha dans ses premières missions pour la CIA.

Jigounov n’accompagne Dwight Tyler dans cette série dérivée, mais le dessinateur Loutte (Biggles, Team Rafale) et le scénariste Herzet (La branche Lincoln) se montrent à la hauteur de cette belle série avec un dessin clair, classique et dynamique, une intrigue serrée et rapide mêlant faits d’armes, magouilles politiques et espionnage.

Un bon moment de lecteur pour les amateurs de thriller mode politique-fiction !

Alpha Premiéres Armes, t. 1 « Baptême du Feu » (D: Eric Loutte; S : Emmanuel Herzet) chez Le Lombard, Collection « Troisième Vague », mars 2010

Pour acheter ce tome sur Amazon, cliquez ici.

Les Gouttes de Dieu (T. 11)

22 février 2010

Le temps passe et le vin se bonifie!

Cela fait maintenant 11 volumes que cette série manga sur l’oenologie, Les Gouttes de Dieu, enchante son lecteur en lui faisant rêver des grands vins tout en nourissant son humanité. C’est du grand art. En ces pages se rencontrent les dons du ciel et le travail des hommes.

Avec ce 11ème, Tome nous décourons le 3ème apôtre qui donne décidément bien du mal à nos deux adversaires héritiers qui peinent à suivre les grandes enjambées de leur « père ». Les vins mis en avant sont ici ceux du Rhone avec le Gigondas et le Chateau-Neuf du Pape… mais comme d’habitude ce n’est pas seulement de vin dont il s’agit mais de mémoire, de filiation et d’enfance.

Dans Les Gouttes de Dieu, Tadashi Agi, Shu Okimoto nous donnent à voir et à savourer que le vin sait toucher le coeur de l’homme !

A lire et à relire…

Les Gouttes de Dieu, Tome 11 (S : Tadashi Agi ; D : Shu Okimoto) Glénat, Collection Seinen, de  mars 2008 à janvier 2010, 240 pages (format 13×18 cm)

Pour acheter ce tome sur Amazon, cliquez ici.

Bunker (T. 4 « Carnages »)

21 février 2010

Après le série Sanctuaire, Christophe Bec revient dans Bunker sur le combat d’individus confrontés à leur destin en même temps qu’à des forces qui les dépassent.

Depuis octobre 2006, sur un scénario coécrit avec Stéphane Betbeder, cette série prévue en 5 volumes, nous invite à suivre les méandres de la route du soldat Aleksi Stassika, sentinelle d’élite de la Demarkacia, dernier rempart entre le Velikiistok et le territoire des Ieretiks.

Sous le pinceau clair et précis de Nicola Genzianella, les aventures se succèdent pour nous confronter aux mystères qui régissent l’équilibre du monde. Avec Anika Borodine, la nièce de l’Imperator, nous découvrons la puissance du pouvoir destructeur qui travaille celui qui ne peut pas être que le simple soldat Aleksi Stassika. Entre Ombre et Etre de Lumière le combat reprend donc…

Laissez vous surprendre par l’ampleur des mondes qui se cache derrière ces superbes planches au rythme large.

Là encore, c’est du « vrai bon Bec » !

Bunker (T.4 « Carnages »), (S : Christophe Bec, Stéphane Betbeder; D: Christophe Bec,  Nicola Genzianella) édité chez Dupuis, Collection « Grand Public »,  d’octobre 2006 à février 2010

Pour acheter ce tome sur Amazon, cliquez ici.

Paradis Perdu Psaume 2 (T. 2)

15 février 2010

Deuxième tome de ce cycle qui devrait en compter trois.

Le combat de Jacob l’Ange déchu se mêle ici aux passions humaines. Le dessin de Brice Cossu (déjà illustrateur de Rémission) continue à faire des merveilles dans cette atmosphère hors temps.

L’ange immortel tue les siens pour verser leur sang sur une carte, la carte du  nouveau Jardin d’Eden. Mais il lutte aussi pour sauver des humains, ceux dont il aime tant entendre leur histoire…

Un beau travail de narration avec l’Ange veilleur qui ne peut lui aussi que raconter… et tenter de faire sentir au lecteur ce qui se passe…

Paradis Perdu, Psaume 2, Tome 2 « Chute libre » (S: Ange; D: Brice Cossu) Ed. Soleil Production, janvier 2010

Pour acheter ce tome sur Amazon, cliquez ici.

Sept balles pour Oxford (T. 6)

26 janvier 2010

Série atypique mais attachante.

En avril 2003, cette deuxième série à inaugurer la nouvelle Collection « Polyptyque » de Lombard, nous faisait débouler dans le monde inattendu d’Oxford, un vieux détective privé que ses 70 ans n’arrivent pas à mettre à la retraite. Pourtant ce ne sont pas les problèmes de santé qui manquent, les siens et ceux de son entourgae, ni une situation familiale complexe, notamment avec son fils flic qui n’apprécie guère les initatives sur le retour de son père !

Le personnage a beaucoup de substance, par son caractère, par son refus de veillir, par son regard sur le monde, par ses « histoires » familiales. L’enquète est souvent un prétexte de second plan… même si ce ne sont pas les intrigues ni les rebondissements inattendus qui vont manquer au fil des albums !

Sept balles pour Oxford (sept volumes pour les 7 balles qui lui restent dans son revolver… qui, une fois qu’elles seront utilisées, sonneront le gong de sa retraite définitive… Oxford l’a promis à sa femme !) est donc avannt tout une belle série d’atmosphère, d’ambiance et non une série palpitante ou d’actions pétaradantes. Mais l’humour décalé des situations, l’étrange monologue de ce détective avec son vieil ami, Sunny G., grabataire et tétraplégique dans un hospice, la façon de revisiter les anciennes manières du milieu rendent ce récit très attachant.

Le dessin, maladroit au début, s’est affiné, esthétisé. Son trait à la cerpette va bien avec l’appréhension du monde par Oxford.

Merci à ce trio d’auteurs latins (Argentin, Brésilien et Espagnol) de nous offrir ainsi une série à l’atmosphère aussi originale et aussi atypique !

Sept balles pour Oxford (T. 1 à 6) (D : Marcello Quintanilha; S : Jorge Zentner, Montecarlo) éditée chez Le Lombard, Collection « Polyptyque » d’avril 2003 à décembre 2009

Pour acheter ce tome sur Amazon, cliquez ici.

La Licorne (T. 1 à 3)

31 décembre 2009

Un thriller ésotérique et quelque peu allumé à l’époque où l’homme s’intéresse au corps humain et à son exploration par la dissection…

De Paris à Venise en passant par un laboratoire de Milan, Mathieu Gabella sait entremêler éléments historiques de la Renaissance et sciences occultes où se croisent et dialoguent par fluide Ambroise Paré, centaures et licornes pris dans un complot de l’Eglise visant les Asclépiades, une ancienne confrérie de médecins anatomistes.

Le dessin d’Anthony Jean vient nourrir ce monde de belles planches très travaillées, soigneuses et méticuleuses tout en étant flamboyantes, enchanteresses et magiques ! Tout un étonnant bestiaire médiévale est convoqué par cette intrigue entre mythe et science.

Au fil des albums, Du « Dernier Temple d’Asclépios » aux « eaux noires de Venise » La Licorne s’impose comme une série qui maintient haut les flambeaux de l’uchronie et de l’anachronie;

La Licorne (T. 1 à 3) (S: Mathieu Gabella ; D : Anthony Jean) édités chez Delcourt, collection « Machination », d’octobre 2006 à novembre 2009

Pour acheter le tome 1 sur Amazon, cliquez ici.
Pour acheter le tome 2 sur Amazon, cliquez ici.
Pour acheter le tome 3 sur Amazon, cliquez ici.


Blast (T.1 « Grasse carcasse »)

8 décembre 2009

On connait Manu Larcenet par ses albums du « Combat ordinaire » ou pour ses « Aventures rocamblesque ».

Ici Larcenet est à la hauteur de son oeuvre précédente mais dans une toute autre atmosphère : il s’agit de suivre, à son rythme, les propos et les aventures de Polza Mancini. A 38 ans, il est obèse et écrivain. Placé en garde à vue pour ce qu’il a fait à Carole Oudinot, il tente, dans ce huit-clos, de s’expliquer devant deux flics un peu obtus.

Il faut dire que pour lui, tout a commencé le jour où il a vu son père mourant. C’est à ce moment que dans sa tête il a ressenti son premier blast…

Un  thriller psychologique et mystique, captivant, étrangement intime et humain, fascinant dans son art de tisser dans l’errance une étrange histoire de clochard céleste, détraqué à coup de Gin et d’autisme cultivé.

Laissez vous embarquer à la suite de cet étrange pélerin contenporain. Les planches de Larcenat sauront parler à vos yeux comme à votre coeur grâce à des lavis de noir à l’aquarelle, grâce à leur noirceur d’outre-mélancolie, grâce à la blancheur de ses silences.

Blast (T.1 « Grasse Carcasse ») de Manu Larcenet, novembre 2009, 204 pages (22×28 cm) chez Dargaud

Pour acheter ce tome sur Amazon, cliquez ici.