Archives d’un auteur

Guerre et Match

12 avril 2014

Au fil des pages de cet album s’entrecroisent les scènes d’un match de Basket et celles de la guerre à Vukovar.

Les mains moites d’un joueur mettent le lecteur au diapason de ce que vit intérieurement le jeune Frano et laissent entr’apercevoir, à coup de langage sportif, les revers guerriers qu’a dû endurer son entraineur pendant la guerre qui a ensanglanté son pays huit ans plus tôt.

Avec ce one-shot, l’auteur d’origine croate Frano Petrusa, livre un superbe récit dont le dessin sait trouver et rendre l’expression de ses personnages, tout en maintenant le lecteur dans les différentes atmosphères qui se chevauchent.

Le score serré de la partie met à nu ce qu’endurent et vivent les joueurs, pour livrer une superbe réflexion autobiographique sur le dépassement et la motivation des hommes. Un bel ouvrage !

Guerre et Match de Frano Petrusa, édité chez Dargaud, collection « Long Courrier », en septembre 2010, 64 pages

     

Juan Solo

11 avril 2014

juan-solo-cv.jpg

Typiquement l’album à ne pas mettre entre toutes les mains ! Méfiez-vous !

La force hallucinante de cette histoire peut en effet en choquer plus d’un… entre blasphème et pornographie…

Il faut dire que Jodorowsky a réussi à construire avec Juan Solo un thriller mystique bluffant  en 4 volumes très cohérents. Et Jodorowsky n’a pas peur d’aller chercher sa quête mystique dans ce que l’on croit être les plus bas fonds.

L’enfant né avec une queue de bête, devenu tueur sanguinaire, nous invite à une quête initiatique où l’abîme s’ouvre sur le salut !

Enfer et rédemption vous sont offerts en pleines pages ! Saisissant ! Et avec le dessin, on se croirait au cinéma !

Juan Solo, série complète en quatre volumes, (S : Alexandre Jodorowsky ; D : Georges Bess) chez Humanoïdes Associés,  album de la version intégrale édité en octobre 2002, 216 pages

Pour acheter ‘intégrale sur Amazon, cliquez ici.

juan-solo-t1pl12.jpg juan-solo-t2p45.jpg juan-solo-t4p1.jpg juan-solo-t4p36.jpg

Déogratias

7 avril 2014

deogratias-cv.jpg

Rwanda, avril 1994, en plein génocide.

Déogratias est Hutu. L’appel du sang vient d’emporter son amour pour une jeune Tutsi. A son tour il verse le sang. Il aimerait disparaître, s’enfuir. Il aimerait devenir un chien pour que plus personne ne pense à lui. Etre un animal comme tous ces hommes…

Quel bel album : dur, éprouvant, choquant comme ces milliers de morts ! Le trait, le dessin souligne la noirceur de cette tuerie. La métaphore du chien fait basculer le lecteur dans le non-sens… et personne ne sort indemne de ce grand cri noir !

Une œuvre forte !

Déogratias, de Jean-Philippe Stassen, chez Dupuis, collection « Aire libre », octobre 2000, 72 pages

Pour acheter ce tome sur Amazon, cliquez ici.

deogratias-pl-1.jpg deogratias-pl-2.jpg

De cape et de crocs

2 mars 2014

De cape et de crocs De cape et de crocs tome 2

LA série à avoir dans sa bibliothèque. Vous pourrez la relire des dizaines de fois en remarquant toujours un petit détail qui aura échappé à votre regard lors des premières lectures! Depuis les jeux graphiques et les petits clins d’œil récurrents du dessinateur aux citations reprises de la littérature française utilisées dans les dialogues en passant par les mises en abîmes multiples, cette BD ne cessera jamais de vous surprendre.

Nous sommes au XVIIIème, deux fiers bretteurs et gentilshommes, un renard et un loup partent à la recherche du trésor des îles tangerines accompagnés d’un troisième larron Eusèbe, le lapin (dont le regard peut faire penser au chat dans Shrek…). Les rencontres sont nombreuses: pirates, sélénites, pingre, belles femmes, turcs,… chaque confrontation est l’occasion d’un jeu de rimes, de vers et/ou de combat. Du tome 1 au tome 8, les actes de cette pièce s’enchaînent sans l’ombre d’un temps mort.

De part ses dessins très complets et ses dialogues denses, la lecture de chaque planche vous prendra quelques minutes. Une fois entré dans ce monde où la distinction entre théâtre et réalité disparaît, on n’en sort plus! A quand le tome 9 !

P.S.: si vous craquez comme nous pour cette BD, n’hésitez pas à les acheter en coffret de trois actes tomes. En plus d’être jolis, ces coffrets parachèvent l’œuvre théâtrale de Masbou et Ayroles.

De cape et de crocs (T.1 à 8 ) (S : Alain Ayroles ; D : Jean-Luc Masbou), Delcourt, 1995, 46 pages

Pour acheter le tome 1 sur Amazon, cliquez ici.
Pour acheter le tome 2 sur Amazon, cliquez ici.
Pour acheter le tome 3 sur Amazon, cliquez ici.
Pour acheter le tome 4 sur Amazon, cliquez ici.
Pour acheter le tome 5 sur Amazon, cliquez ici.
Pour acheter le tome 6 sur Amazon, cliquez ici.
Pour acheter le tome 7 sur Amazon, cliquez ici.
Pour acheter le tome 8 sur Amazon, cliquez ici.

De cape et de crocs tome 4 planche De cape et de crocs tome 3 planche De cape et de crocs tome 2 planche De cape et de crocs tome 1 planche

Perramus

27 février 2014

La dictature militaire argentine dans toute sa sombre folie et sa sinistre dérision !

Le dessin d’Alberto Breccia façonne l’allégorie d’un univers plongé dans la censure et les réactions totalitaires. Sa maîtrise du noir et blanc rend ces pages fascinantes, envoûtantes : de véritables chefs d’œuvres graphiques.

Le lecteur se trouve happé par une gigantesque fresque onirique qui va le submerger comme les fantômes de l’oppression lorsqu’ils sont partout et embrouillent la réalité. La lecture se fait alors dense et décousue, à la suite de Perramus, homme sans mémoire…

C’est juste après la chute de la dernière junte militaire, sûrement la plus sanglante qu’ait connu l’Argentine, qu’Alberto Breccia réalise, avec le romancier Juan Sasturain, ce « cauchemar halluciné » de plus de trois cent planches. Au delà de l’Argentine, il entend s’attaquer à tout impérialisme, notamment avec la figure d’Henry Kissinger et son Superman offrant une soupe populaire au goût de Coca-Cola…

La Bande Dessinée faite œuvre d’art et de mémoire !

Perramus , Série Complète en 4 volumes (D : Alberto Breccia, S : Juan Sasturain), Glénat, collection « Grands Chapitres », d’octobre 1986 à septembre 1991

Pour acheter le tome 1 sur Amazon, cliquez ici.
Pour acheter le tome 2 sur Amazon, cliquez ici.


Le fléau des Dieux, tomes 1 à 6

22 février 2014

fleau-des-dieux-cv-11 fleau-des-dieux-cv-2-q fleau-des-dieux-cv-3-q

fleau-des-dieux-cv-4-q fleau-des-dieux-cv-5-q fleau-des-dieux-cv-6-q

Un beau mélange entre la fresque épique et la mythologie version galactique !

Issue de l’Ecole des Chartes, la scénariste, Valérie Mangin, s’en donne à cœur joie avec les dieux de l’Olympe pour leur tricoter un « Space Opéra » plein d’actions futuristes, de rebondissements fratricides, de trahisons comme les aiment les dieux et d’ambitions dévastatrices comme les affectionnent les humains… L’humanité survivra-t-elle au plan machiavélique de Saturne, le Dieu des Dieux, qui se plait à jouer Mars contre Vénus, Huns contre Romains ?

Au fil des albums le trait glacé des débuts se lâche et épouse la dynamique de l’action. Le scénario galactico-antique y trouve de quoi s’épanouir et embarquer jusqu’au bout son lecteur dans son paradoxe temporel…

Une belle et grande réussite !

Le fléau des Dieux , tomes 1 à 6 (S : Valérie Mangin ; D : Aleksa Gajic), Editions Soleil Productions, collection « Quadrants », de janvier 2001 à juin 2006

Pour acheter le tome 1 sur Amazon, cliquez ici.
Pour acheter le tome 2 sur Amazon, cliquez ici.
Pour acheter le tome 3 sur Amazon, cliquez ici.
Pour acheter le tome 4 sur Amazon, cliquez ici.
Pour acheter le tome 5 sur Amazon, cliquez ici.
Pour acheter le tome 6 sur Amazon, cliquez ici.
Pour acheter l’intégrale sur Amazon, cliquez ici.

fleau-des-dieux-t1-pl fleau-des-dieux-t2-pl fleau-des-dieux-t3-pl

fleau-des-dieux-t4-pl1 fleaudesdieux05p fleau-des-dieux-t6-pl

Je suis morte

21 février 2014

Aster est née mortelle dans un monde où les êtres humains sont devenus immortels. Sa mère l’a ainsi choisi, ce que son père supporte de plus en plus mal…

Cinq ans après le premier tome, paraît enfin la deuxième étape de ce triptyque réflexif, philosophique, métaphysique sur ce qui fait la vie à l’ombre de la mort, sur ce qui donne sens à nos actes, sur ce qui, dans l’éphémère, construit une histoire.

Le dessin de Nicolas Nemiri permet au lecteur de glisser progressivement dans ce monde et surtout dans cette quête intérieure du temps et de soi-même, comme si la fluidité du dessin et la pâleur des couleurs se faisaient invitation à un voyage intime et profond.

A découvrir !

Je suis morte, T. 1 et 2 (S : Jean-David Morvan ; D : Nicolas Nemiri) édités chez Glénat, collection « La Loge noire », septembre 2003 et janvier 2008

Pour acheter le tome 1 sur Amazon, cliquez ici.
Pour acheter le tome 2 sur Amazon, cliquez ici.

Les Ignorants

20 février 2014

C’est l’histoire d’une rencontre entre un dessinateur de BD et un vigneron de Montbenault.

Une rencontre comme seul Etienne Davodeau sait les raconter, avec sa voix, ses traits qui font la magie d’albums comme « Un homme est mort », « Lulu femme nue », « les mauvaises gens ».

C’est l’histoire d’une rencontre de deux mondes, avec au cœur, l’intuition que le travail, les paris du vigneron éclairent ceux de l’auteur et réciproquement. Chacun offre à l’autre la métaphore de son labeur pour éclairer leurs humbles chemins d’humanité. L’un initie à la biodynamie, à la taille, au traitement par le soufre; l’autre fait rencontrer Jean-Pierre Gibrat, Marc-Antoine Mathieu ou Emmanuel Guibert.

Le lecteur quant à lui, témoin de cette fraternité, reçoit cet album comme un magnifique cadeau d’humanité partagée et se prend à rêver que sa propre vie peut elle aussi prendre cette saveur et ces traits.

Les ignorants, Récit d’une initiation croisée, d’Etienne Davodeau, Futuropolis, octobre 2011, 272 pages (19,5 x 26,5 cm)

     

Nausica

19 février 2014

En ces jours de grisaille, une des oeuvres majeures de la Bande Dessinée : Nausicaä !

Cette épopée en 7 albums est, tout simplement, une pure merveille : pour le graphisme fouillée d’Hayao Miyazaki qui contraste avec le style manga ; pour la cohérence et la richesse des mondes qu’elle convoque (avec ses tomèques, ses frontaliers, ses maîtres-vers, ses dorks, etc…) ; pour sa vision de l’homme sans fausses séparations, sans faux simplismes dans ses rapports à la Nature, aux autres et à la mort ; pour les leçons de vie qu’elle distille au fil de cette gigantesque fresque !

Pour faire bref, depuis la Guerre des « 7 jours de Feu », il y a mille ans, la Terre est recouverte par une immense forêt toxique abritant animaux et insectes géants,  obligeant  ainsi les hommes à vivre en reclus. Ce monde mystérieux freine l’expansion des royaumes qui souhaitent élargir leur territoire et qui, pour cela, se livrent à des guerres féroces. La princesse Nausicaä, fille du roi Jhil, vit dans la pacifique « Vallée du Vent » et elle a le pouvoir de communiquer avec tous les êtres vivants. Intriguée depuis toujours par cette forêt dont elle est la première à comprendre les vertus bénéfiques pour l’écosystème, Nausicaä décide de s’engager pour sauver le monde, incarnant ainsi le Messie annoncé de longue date par les oracles.

Une grande oeuvre ! Un régal pour l’esprit et le coeur !

Nausicaä, Série en 7 volumes, de Hayao Miyazaki, éditée chez Glénat

Pour acheter le tome 1 sur Amazon, cliquez ici.
Pour acheter le tome 2 sur Amazon, cliquez ici.
Pour acheter le tome 3 sur Amazon, cliquez ici.
Pour acheter l’intégrale sur Amazon, cliquez ici.

Une chance sur un million

7 février 2014

Couverture Une chance sur un million

Une leçon d’humanité!

Laia naît. Dès les première heures, les médecins s’affolent. Le diagnostic tombe: Laia est handicapée. Cris et Miguel, les dessinateurs, scénaristes mais avant tout les parents racontent ici les épreuves qu’ils ont eu à surmonter. Entre les examens médicaux, l’aide de la famille, des amis, les massages, le boulot, les regards intolérants, nous suivons ce couple tout au long des premières années de vie de Laia, une enfant rayonnante avec un regard enjôleur. Malgré un thème dur, redouté, les parents racontent ici avec simplicité et force leur histoire. Ce tome, plein d’émotions, nous apporte une vrai leçon d’humanité.

Les dessins s’alignent avec le ton employé: des lignes simples, des dessins en noir et blanc qui appuient la force des sentiments des personnages.

A lire, relire.

On retrouve des airs de « Pillules bleues » : la vie quotidienne d’un couple confronté à une rude épreuve mais aussi de « l’ascension du haut mal » avec le combat des parents avec le handicap et la représentation ‘du mal’.

Une chance sur un million, (S : Miguel Giner Bou ; D : Cristina Duran) Dargaud, mars 2010

Pour acheter ce tome sur Amazon, cliquez ici.

une chance sur un million