La ballade de la mer salée

by

Cet album d’Hugo Pratt est le premier à nous faire croiser les aventures de Corto Maltese !

Une voix-off fait parler l’Océan Pacifique et nous embarque sur un bateau commandé par le capitaine Raspoutine qui recueille, après une tempête deux naufragés, Caïn et Pandora Groovesnore, pour ensuite naviguer vers un marin étrangement ligoté sur un radeau de fortune, sort réservé au capitaine dont l’équipage s’est mutiné… le fameux Corto Maltese qui travaille, comme Raspoutine, pour le compte du mystérieux « Moine », maître de tous les pirates entre l’Australie et la Nouvelle-Guinée, attaquant les navires dans le Pacifique Sud, pour revendre ensuite les marchandises aux Allemands.

Chaque personnage a sa propre histoire, sa profondeur mystérieuse. Tous se retrouvent pris dans des enjeux qui vont les dépasser : la Première Guerre mondiale… Le dessin sait tisser un extraordinaire envoûtement, une magie romanesque qui s’appuient sur un rythme graphique romantique aussi fin que mystérieux !

Une oeuvre fondatrice du monde d’Hugo Pratt !

La ballade de la mer salée, Hugo Pratt, Casterman, 1975, 170 pages

Pour acheter ce tome sur Amazon, cliquez ici.

Publicités

Étiquettes : , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s