Les Ignorants

by

C’est l’histoire d’une rencontre entre un dessinateur de BD et un vigneron de Montbenault.

Une rencontre comme seul Etienne Davodeau sait les raconter, avec sa voix, ses traits qui font la magie d’albums comme « Un homme est mort », « Lulu femme nue », « les mauvaises gens ».

C’est l’histoire d’une rencontre de deux mondes, avec au cœur, l’intuition que le travail, les paris du vigneron éclairent ceux de l’auteur et réciproquement. Chacun offre à l’autre la métaphore de son labeur pour éclairer leurs humbles chemins d’humanité. L’un initie à la biodynamie, à la taille, au traitement par le soufre; l’autre fait rencontrer Jean-Pierre Gibrat, Marc-Antoine Mathieu ou Emmanuel Guibert.

Le lecteur quant à lui, témoin de cette fraternité, reçoit cet album comme un magnifique cadeau d’humanité partagée et se prend à rêver que sa propre vie peut elle aussi prendre cette saveur et ces traits.

Les ignorants, Récit d’une initiation croisée, d’Etienne Davodeau, Futuropolis, octobre 2011, 272 pages (19,5 x 26,5 cm)

     

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s