Nausica

by

En ces jours de grisaille, une des oeuvres majeures de la Bande Dessinée : Nausicaä !

Cette épopée en 7 albums est, tout simplement, une pure merveille : pour le graphisme fouillée d’Hayao Miyazaki qui contraste avec le style manga ; pour la cohérence et la richesse des mondes qu’elle convoque (avec ses tomèques, ses frontaliers, ses maîtres-vers, ses dorks, etc…) ; pour sa vision de l’homme sans fausses séparations, sans faux simplismes dans ses rapports à la Nature, aux autres et à la mort ; pour les leçons de vie qu’elle distille au fil de cette gigantesque fresque !

Pour faire bref, depuis la Guerre des « 7 jours de Feu », il y a mille ans, la Terre est recouverte par une immense forêt toxique abritant animaux et insectes géants,  obligeant  ainsi les hommes à vivre en reclus. Ce monde mystérieux freine l’expansion des royaumes qui souhaitent élargir leur territoire et qui, pour cela, se livrent à des guerres féroces. La princesse Nausicaä, fille du roi Jhil, vit dans la pacifique « Vallée du Vent » et elle a le pouvoir de communiquer avec tous les êtres vivants. Intriguée depuis toujours par cette forêt dont elle est la première à comprendre les vertus bénéfiques pour l’écosystème, Nausicaä décide de s’engager pour sauver le monde, incarnant ainsi le Messie annoncé de longue date par les oracles.

Une grande oeuvre ! Un régal pour l’esprit et le coeur !

Nausicaä, Série en 7 volumes, de Hayao Miyazaki, éditée chez Glénat

Pour acheter le tome 1 sur Amazon, cliquez ici.
Pour acheter le tome 2 sur Amazon, cliquez ici.
Pour acheter le tome 3 sur Amazon, cliquez ici.
Pour acheter l’intégrale sur Amazon, cliquez ici.

Publicités

5 Réponses to “Nausica”

  1. farff Says:

    Je suis en train de relire cette série pour la énième fois! On ne s’en lasse pas! Un peu dur au premier abord pour les non-habitués des mangas, on rentre vite dans l’histoire prenante de Nausicaa. Beaucoup de leçons de vie à tirer de l’aventure de cette fille qui parle au vent!

  2. Sage Fou Says:

    Sans hésiter le meilleur moyen de pénéter la bande dessinée japonaise (et de se laisser surprendre par les bruitages et onomatopées qui sont partie intégrantes du dessin). Un scénario puissant et un graphisme extraordinaire, des personnages profonds, attachants … Un monument de la bande dessinée absolument incontournable !

    (Bon anniversaire cher Percevoir, voici une bien excellente initiative que celle-ci, quelle richesse que ce site !)

  3. Corine Serre Says:

    C’est vrai qu’au début c’est déroutant pour une « non initiée » à la BD japonaise mais quelle belle histoire. C’est complet, c’est très profond. Pour moi c’est une BD « philosophique » !

  4. chris tof Says:

    Je ne connais l’histoire de Nausicaa que par le film d’animation (superbe par ailleurs)
    Comment est la série papier vis à vis du film?

  5. percevoir Says:

    C’est sans comparaison car l’univers des 7 « volumes papier » est beaucoup plus riche, beaucoup plus fin et approfondi. Le film est obligé de passer sous silence bien des aspects de l’histoire et du « conte » !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s