Le 11e jour

by

11jour_1-cv.jpg

Dessinatrice d’« Un drôle d’ange gardien », Sandrine Revel livre habituellement un dessin enfantin. Ici tout bascule et le lecteur avec.

Présente à New York  lors du 11 septembre, elle partage ses émotions, à contre courant des images spectacles qui nous ont alors submergés. Tout en luttant contre les angoisses qui la paralysent (elle est alors en plein deuil de son frère), elle entend témoigner de ce moment à travers sa propre sensibilité. C’est ce qui fait toute la force de cet album.

Le dessin, réalisé au crayon puis retravaillé par ordinateur, se déploie en une palette de couleurs ocres et marrons nous livrant à l’ambiance surréaliste d’un Manhattan envahi par la fumée. Du trait aux couleurs, en passant par le découpage, cet album privilégie la vivacité de l’événement. Un bel exemple de création autobiographique qui sert d’exutoire à l’auteur comme aux lecteurs.

Le 11e jour, de Sandrine Revel, chez Delcourt, juillet 2002, 47 pages

Pour acheter le tome 1 sur Amazon, cliquez ici.

11jour_1-pl.jpg
Publicités

Étiquettes : , , , , , , , , , , , ,

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s